Depuis plus d’un mois que des branches de palmiers  jonchaient les trottoirs de différents quartiers d’El-Jadida, après l’opération d’élagage opérée par la société « Tamesna Vert ».

Plus d’un mois qu’on s’attendait à ce qu’on vienne les ramasser, mais sans succès.

Les jours passaient, les branches continuaient sécher et à pourrir sur place, jusqu’au jour où un pyromane passa par là.

Depuis, les feux  ne cessaient de se multiplier et les sapeurs-pompiers  d’être sollicités.

Et alors qu’on était occupé à prendre des photos de différents feux, on tomba sur le pyromane entrain d’allumer son énième feu.

On téléphone à la police et aux sapeurs-pompiers, et là, on nous fait savoir que ces derniers étaient justement entrain d’éteindre un feu du genre, non loin de là.

Quelques minutes plus tard, le pyromane fut encerclé par les pompiers arrivés les premiers sur place, talonné, quelques instants plus tard par la police. Et c’est ainsi que fut mis un terme au  calvaire vécu depuis des jours, aussi bien par les habitants que par nos sapeurs-pompiers, très sollicités ces derniers temps. 

Maintenant et avec le recul, l’on peut se demander  à qui incombe-la faute de tous ces feux ?

Au pyromane qui peut s’avérer après enquête, n’être qu’un malade mental, et donc irresponsable de ses actes ?

Au conseil communal qui a ordonne cet élagage, sans toutefois veiller au ramassage des branches et par extension, à la libération des trottoirs  ?

A un simple manque de coordination inter-service ?

Ou à de l’incompétence, pure et simple, des gestionnaires de la chose publique ?

Il y a vraiment de quoi se demander, comment le PJD et le parti de l’Istiklal que représente M. Benrbiâ dans cette ville, vont faire pour séduire l’électorat lors des prochaines élections ?

https://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/10/feux0011.jpghttps://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/10/feux0011-150x150.jpgadminsLibre OpinionDepuis plus d’un mois que des branches de palmiers  jonchaient les trottoirs de différents quartiers d’El-Jadida, après l’opération d’élagage opérée par la société « Tamesna Vert ». Plus d’un mois qu’on s’attendait à ce qu’on vienne les ramasser, mais sans succès. Les jours passaient, les branches continuaient sécher et à pourrir sur place, jusqu’au jour où un pyromane passa...Source de L'information Fiable