Sur les traces du match DHJ-Raja…Gradins sécuritaires, une idée saugrenue?

Par : Abdelah Hanbali

A chaque fois qu’un match de notre championnat  draine quelques milliers de spectateurs en plus que d’accoutumée, on est toujours surpris, par  ces gradins  gardés vides par les organisateurs, histoire d’empêcher d’éventuels escarmouches entre public local et visiteurs.

spectateurs.gtadins.vides

Et pendant que d’honnêtes gens, tickets en mains, peinent à trouver des places assises, comme ce fut le cas au cours du dernier  DHJ-RCA (pour le compte de la 10ème journée),  des centaines, voire des milliers de places (surtout au niveau des virages),  sont interdites d’accès à un public en règle, pour… question sécuritaire.

Est-ce là une manœuvre pour dégoûter les derniers fans, qui trouvent encore le courage de se  déplacer pour regarder les matchs ce championnat ?

Ce phénomène est caractéristique à notre championnat, car partout ailleurs, des matchs dont les enjeux sont de loin plus importants que les nôtres, se déroulent chaque semaine, sans qu’on ait recours à cette séparation honteuse.

Chaque billet vendu  aux guichets du stade, doit garantir spectateur une place assise, et non pas de la contempler avec envie, tout en suivant le match debout et dans des conditions abominables !!!

– Est-il juste de sanctionner les spectateurs de toute une ville, sous prétexte que dix adolescents se sont adonnés à des actes antisportifs lors d’un match ?

Par un tel choix, nos agents de sécurité ne penchent-ils pas pour la voie de la facilité afin de masquer leur éventuelle incompétente en la matière ?

Paranoïa injustifiée? 

– Est-il normal que dans un pays où la loi stipule que tout enfant non accompagné de son père, soit interdit d’accès au stade, la majorité des spectateurs soit constituée…d’enfants ?

– Une vraie organisation d’un match, ne commence t- elle pas en dehors et autour des stades ?

Jusqu’à quand doit-on continuer à vivre ce calvaire des  gradins vides, pendant que d’honnêtes spectateurs, tickets en main, assistent debout et dans des conditions atroces, aux matchs de leurs équipes favorites ?

Ce « TIFO » qu’on offre aux téléspectateurs, à chaque fois, est très laid et n’honore nullement la réputation de nos stades et leurs staffs sécuritaires.

On peut faire mieux, beaucoup mieux, pourvu que chacun fasse  honnêtement et crânement son travail.

– Qui a vraiment peur d’un homme accompagné de ses enfants ou d’un spectateur de 50, 60 ou 70 ans qu’on ballote de bout en bout du stade, alors que des places sont libres ?

– Ne peut-on pas utiliser ses neurones, ne serait-ce qu’un moment, et essayer d’améliorer une situation de statu-quo, ridicule, moche, rageante, unique au monde… et qui n’a que trop durée ?

En espérant trouver une oreille responsable à notre écoute, à bon entendeur…

Related posts

Leave a Comment