Succès de la 6ème Journée de l’Auto-immunité

boubiya-moussayer

Par: Tarik Boubiya    boubiya00(eljadidascoop)

L’orage de six heures du matin ne m’a pas découragé. J’ai pris le train à l’aurore d’El Jadida, destination : La Sixième journée de l’Auto-immunité à Casablanca par l’AMMAIS dans le prestigieux Hôtel Sheraton, ce samedi 5 Novembre 2016.

Arrivé à Casablanca à huit heures sonnantes, dans le Hall de la Grande salle de conférence, la Présidente Dr KHADIJA MOUSSAYER était déjà là qui s’affaire autour des équipes, exécuter les préparatifs des badges et autres formulaires de Evènement.

Sur un fond noir « criblé de sens », l’affiche de l’ammais annonce une journée sur le thème des « infections et maladies auto-immunes et systémiques », sous la Présidence du Pr Loïc GUILLEVIN, avec la participation d’une dizaine de Professeurs médecins venus animer cette conférence.

Le Communiqué est explicite : « quand des infections souvent banales provoquent des pathologies chroniques et lourdes ».

Une pathologie systémique est une affection pouvant atteindre plusieurs organes à la fois, elle peut avoir comme origine une maladie auto-immune quand survient un dysfonctionnement de notre système immunitaire qui se met à attaquer nos propres organes alors que normalement il est censé nous protéger des attaques extérieures en provenance des virus, bactéries et autres champignons…

La journée débute par Le mot de la Présidente qui met au-devant de la scène les boubiya-maladiesinteractions entre les infections et les maladies auto-immunes et systémiques dont les causes ne sont pas complètement élucidées, comme l’hérédité et certains facteurs environnementaux tel les rayons solaires, tabac, pollution atmosphérique et alimentaire, et les infections…

Des bactéries et virus participent également à leur déclenchement, comme « l’Helicobacter pylori », une bactérie commune dans l’estomac qu’on suppose directement impliquée dans la survenue de cancers, et responsable de nombreuses pathologies auto-immunes. On considère qu’aujourd’hui au Maroc, une personne sur deux est porteuse de cet agent infectieux et que 10 % d’entre elles développeront des infections gastriques sérieuses comme les ulcères ou les gastrites chroniques.

En première session la conférence a abordé la question du rhumatisme articulaire aigu considéré à juste titre comme une maladie auto-immune post-infectieuse, session qui a été modérée par le Pr Kamal MARHOUM.

Olivier LESENS Professeur du CHU de Clermont-Ferrand a commencé la matinée en abordant les liens existant entre d’une part les infections et entre les maladies auto-immunes et systémiques d’autre part.

Alain SARAUX Professeur Rhumatologue au CHU de Brest a quant à lui discouru sur la rhumatisme articulaire aigu et le Rhumatisme post streptococcique, maladies qui touchent les enfants de 5 à 15 ans quel que soit leur sexe. A ce propos, le diagnostic repose toujours selon lui sur les critères de Jones (notamment la présence de Cardite, Polyarthrite, Chorée, érythème marginé et nodules sous cutanés), qui ont été actualisés par l’ajout de l’échographie cardiaque…

Dans la troisième intervention le Dr Abdelfattah SENTISSI Biologiste à Casablanca a traité de l’apport des ASLO dans le diagnostic du rhumatisme articulaire aigu.

Et puis après, les interventions se sont succédées, toutes aussi importantes les unes que les autres : Pr SARAUX a réexaminé les actualités des arthrites réactionnelles, ensuite le Pr ABDELFETTAH CHAKIB a traité les manifestations systémiques des infections et vers 12 heures Mlle HASNA HASSIKOU a longuement développé le cas des Biothérapies et risques infectieux.

L’après midi fut consacré à la périarthrite noueuse et les infections virales par les professeurs Loïc GUILLEVIN, Hicham OUAZZANI ainsi que le Pr ABDELHAMID MOHATTANE.

En dernière partie de l’après midi la quatrième session a longuement analysé les infections et leurs différentes thérapeutiques par les Pr ABDELAHMID NAITLHO et Loïc GUILLEVIN avant de faire procéder à la Clôture de cette 6ème Journée des Maladies auto-immunes, une version très réussie de cette Association qui a rendue à cette spécialité ses lettres de noblesse en tant Médecine majeure dans le champs inextricable de la Santé Publique au Maroc.

Related posts

Leave a Comment