SOS : la plage d’El-Jadida est envahie par des chiens en liberté

CHIEN SANS LAISSE

A force d’avoir fermé les yeux sur ce phénomène, pourtant interdit par la loi, la situation vient d’atteindre à présent  son paroxysme.

Des chiens de toutes les races : Pitbulls, Rottweilers, Malinois, Huskys, Malamutes… se promènent, aujourd’hui,  en toute liberté à la plage d’El-Jadida.

Leurs propriétaires, fiers comme des paons de leurs chiens et de la race de ces derniers, font fi du règlement, pourtant clair dans ce sens.

En effet, de grands panneaux indiquent à toutes les entrées de la plage, que l’accès des chiens à la plage, est strictement interdit.

Or aujourd’hui, non seulement ces chiens y sont à tout moment de la journée ; non seulement ils y laissent leurs excréments et salissent  partout, à l’instar de leurs « maîtres », mais la quasi majorité n’est même pas tenue en laisse.

Les enfants en bas âge, qui jouent sur la plage, le font aujourd’hui à leurs risques et périls. Et les parents doivent en être conscients.

Une catastrophe peut vite arriver, et le temps qu’on commence à disserter sur le pourquoi et le comment de la chose…ce sera déjà trop tard.

Pas plus loin qu’aujourd’hui, je viens d’assister à une scène des plus révélatrices dans ce sens et où une femme diabétique a failli y laisser la vie.

Cette dernière qui faisait de la marche à quelques dizaines de mètres devant moi, a vu tout d’un coup,  un molosse,  comme sorti de nulle part, foncer à toute vitesse sur elle.

Mort de peur, croyant qu’il allait la mordre, voire même, que sa dernière heure vient de sonner, elle s’est évanouie.

Le « maître » du chien, aussi incrédule que sa pauvre bête, ne cessait de répéter, pour  sa seule et unique excuse : « Il est gentil, il est gentil mon chien, il est gentil…il voulait juste jouer … »

Il a fallu plusieurs et longues minutes à la femme pour reprendre ses esprits.

La question qui se pose aujourd’hui, c’est qu’en cas d’une mort subite ou d’un accident grave sur la plage, et où un chien est directement ou indirectement impliqué, qui en est le responsable ?

Le « maître » du chien qui transgresse la loi ou les autorités qui ne l’appliquent pas?

Doit-on continuer à faire, comme si de rien n’était, jusqu’à ce qu’un bébé soit déchiqueté par un chien ou un accident similaire arrive avant de réagir ?

Mais enfin, qui fait quoi dans cette ville ?

Hanbali

Related posts

One Thought to “SOS : la plage d’El-Jadida est envahie par des chiens en liberté”

  1. Carle

    En 2018 entre autre le 6 Août figure sur le bulletin officiel marocain une décision du ministère de l’intérieur et de l’agriculture qui complète une loi relative à l’élevage et l’importation de chiens dangereux. Six races de chiens dont l’acquisition, l’importation ou encore l’élevage sont punis par des peines de prison pouvant aller de «deux à six mois» et d’une amende «de  5.000 à 20.000 dirhams»Ils sont désormais interdit:le staffordshire bull terrier, l’américain staffordshire bull terrier, le pitbull, le mastiff, le boerboel ou encore le tosa inu.
    Depuis dix mois la publication du bulletin officiel n’est pas encore arrivée à El Jadida.L’incident que vous soulignez sur la plage d’El Jadida a déjà eu lieu sur la promenade de la route côtière sur cet espace récemment réaménagé qui part de la Cité portugaise Sidi Bouzid.Les personnes qui font de la marche ou les familles qui promènent leurs enfants ne sont pas en sécurité.Il est surprenant une fois de plus que les propriétaires promènent leurs chiens sans laisses- et sans muselière ce qui pour ces chiens dangereux est une obligation conformément à la loi.On peut voir déambuler ces chiens dangereux en ville sous le nez de personnes chargés de faire respecter la loi sans que ceux-ci n’y trouve à redire.
    Il faut certainement attendre un drame comme celui qui a eu lieu sur la plage de Sidi Bouzid pour que les autorités en charge de la sécurité publique » agitent le Képi ».

Leave a Comment