Sidi Bennour : Mécénat ? Quel mécénat ?

Plus de 22 tonnes de produits alimentaires viennent d’être distribués dans certains Douars de Sidi Bennour, par un entrepreneur du coin.

Du coup, une certaine presse, n’a pas hésité un instant de qualifier l’acte de « mécénat ».

Jusque là, tout va bien. Seulement,  faut-il croire au mécénat les yeux fermés, sans se poser la moindre question, sur les tenants et aboutissants de la chose ?

Pouvons-nous encore parler de mécénat, lorsque la presse est conviée  à l’événement pour en faire la propagande et immortaliser ces « historiques »?

Pouvons-nous encore parler de mécénat, lorsqu’on cite la nom de la société du pseudo-mécène et celui de ses complexes, dont les appartements sont toujours mises en vente ?

Sommes-nous, alors, devant du véritable mécénat ou tout simplement devant un vulgaire coup de Pub ?

Et si nous ne sommes que devant une campagne électorale avant terme, accompagnée d’une « certaine presse pourrie et corrompue », toujours à fanfaronner au profit du plus offrant?

Nous ne sommes nullement contre le mécénat, mais contre l’opportunisme.

Nous ne sommes nullement  contre le mécénat, mais contre tous ces mécènes dont la provenance de leur richesse reste floue, à ce jour.

Nous ne sommes nullement contre le mécénat, mais contre le fait d’empêcher certaines familles à accéder à ce dont elles ont droit, pour leur distribuer des miettes, la fois d’après, en le faisant savoir à cor et à cri sur tous les toits.

Les vrais mécènes existent, bien heureusement d’ailleurs. Ce n’est d’ailleurs, pas pour rien que ce mot est d’origine arabe et provient du mot « Mohcine ».

Mais entre le mécénat d’hier et aujourd’hui, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, malheureusement. Et tous ces opportunistes qui pullulent partout et profitent du moindre événement et surtout des malheurs des autres, pour se mettre, bien en évidence et sous les feux de la rampe surtout, ont tout gâché, tout…dénaturé.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment