Sidi Bennour croule sous les ordures.

Il n’y a pas qu’El-jadida qui est sale et qui pue, depuis l’avènement de la société Derichebourg, dont le rendement sur le terrain laisse énormément à désirer. La ville de Sidi Bennour, à son tour, n’est pas mieux lotie.Et bien que la collecte des ordures, dans les deux villes,  soit confiée à une société privée, le résultat final laisse beaucoup à désirer, au grand dam des habitants.

D’après certains habitants de Sidi Bennour, c’est le personnel, aussi bien les cadres que les agents d’exécution, qui n’a pas les qualités et les compétences professionnelles requises pour accomplir les tâches prévues par le cahier des charges.

Au fil des jours, on note que la société éprouve du mal pour mettre en œuvre  les moyens matériels nécessaires : parc roulant, en qualité et en quantité, une conteneurisation suffisante et adaptée à la typologie d’habitat, le matériel du balayage et autres accessoires…

Résultat, les déchets jonchent le sol à longueurs de journées sans parler des odeurs qui s’en dégagent et des moustiques et rongeurs que cela attire. Autant dire que  le travail de cette société  qui consiste à assurer le nettoiement des trottoirs des voies et des places publiques, et de manière générale, le nettoiement du domaine public, laisse beaucoup à désirer.

Une réunion est prévue, dans les prochains jours, entre les élus locaux et les responsables de cette société. Une réunion au cours de laquelle, il  est fort probable qu’un terme soit mis au contrat en vigueur, si aucun terrain d’entente n’est trouvé.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment