En un peu moins de six mois après la disparition d’Etiennette, sa fidèle compagne de vie, notre ami et ancien professeur des années 60 au collège Abou Chouaïb Doukkali, M. Roger Lignon, vient à son tour de rendre son âme à Dieu, en cette triste journée du 25 Octobre 2020.

Très affecté par le départ à sens unique de celle qui représentait pour lui, à la fois sa fidèle épouse, sa confidente intime et son amie de tous les temps, M. Lignon n’aurait pu supporter ce vide qui s’était opéré autour de lui, d’autant plus que les effets de l’âge qui n’ont pas manqué de le rattrapper avaient déjà fragilisé sa santé.

Homme de grand cœur, Mr Roger Lignon était de cette trempe humaine qui ne peuvent s’effacer des mémoires. Tous ceux qui avaient eu l’occasion de le connaître de près, dont plus particulièrement  les anciennes générations d’El Jadida et ses milieux de l’enseignement, n’ont jamais oublié sa passion pour semer le savoir en tant que professeur des sciences naturelles et encore plus son humilité et la familiarité qu’il accordait aux élèves les plus en vue et plus particulièrement ceux qui relevaient des milieux défavorisés.

Durant tout son vivant, Mr lignon se voulait Jdidi de coeur et d’adoption, si bien que même après avoir quitté cette ville pour d’autres cieux, son cordon ombilical avec cette El Jadida, n’a jamais été rompu et encore moins oublié, de même que ses anciennes connaissances et ses fidèles amis le lui rendaient au mieux en maintenant le contact permanent avec lui et sa défunte, que ce soit par des échanges de visites entre le Maroc et la France ou par le biais d’autres moyens de communications.

Ironie de la vie. Peu de temps avant, et suite au décès de sa femme, M. Roger lignon disait, en guise de remerciements aux condoléances qui lui ont été présentés par ses amis et connaissances Jdidis :

« Je suis vivement ému par les marques de compassions, d’affection et de témoignages d’amitiés dont nombre de mes connaissances et amis, ont fait montre à mon égard, suite à la disparition de ma fidèle et regrettable compagne de vie Feue Étiennette, je tiens à exprimer mes sincères remerciements et ma reconnaissance à tous ceux qui n’ont pas manqué d’être à mes côtés et qui m’ont été d’un grand réconfort en ces moments aussi pénibles que douloureux ».

La vie est ainsi faite. Repose en paix Professeur, nous sommes tous à Dieu et à lui nous retournons.

Aussi, en mon nom personnel et au nom de toutes tes connaissances et amis d’ El Jadida, nous présentons à votre famille et à vos proches nos condoléances les plus vives et les plus attristées.

Chahid Ahmed

https://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/10/lignon.jpghttps://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/10/lignon-150x150.jpgadminsLibre OpinionEn un peu moins de six mois après la disparition d'Etiennette, sa fidèle compagne de vie, notre ami et ancien professeur des années 60 au collège Abou Chouaïb Doukkali, M. Roger Lignon, vient à son tour de rendre son âme à Dieu, en cette triste journée du 25 Octobre...Source de L'information Fiable