Rencontre communicative entre le bureau dirigeant du DHJ et la presse locale

dhj.dirigeant

eljadidascoop

Une rencontre communicative vient d’avoir lieu le mercredi 10 Février, à la salle des points de presse du DHJ, sise au stade Al Abdi, pour essayer d’éclairer l’opinion locale sur les dernières nouveautés  du club et sur ses projets futurs.

Au niveau infrastructurel, le centre de formation du DHJ sera doté d’un 2ème terrain gazonné, les vestiaires du stade, totalement rénovés et toutes les places assises, numérotées.

Un projet de sport-études est en gestation actuellement, de même que l’acquisition d’un lot de terrain à Moulay Abdellah ou Al Haouzia, pour une future extension du centre de formation actuel.

Ces projets viendront s’ajouter à la récente rénovation de la tribune d’honneur et celle réservée à la presse.

Sur le plan technique, Sellami vient d’étoffer son équipe, lors du Mercato, par trois dhj.dirigjoueurs expérimentés : Bba M’âmmar et Hamza Mossadek (ex- RCA) et Mehdi Belaâroussi (ex- MAS).

L’entraineur Sellami a exprimé le vœu, après les matchs aller, d’alimenter son équipe, par des joueurs qui soient capables de lui donner le petit coup de pouce, qui semble lui avoir fait défaut depuis le début de la Botola.

Concernant les joueurs dont les contrats sont venus à échéance avec le club, à savoir, Ouattara, Hassnaoui et Hadraf,  le premier vient de re-signer pour une période de 2 ans, le second est sur le point de le faire, avec le troisième, les négociations sont  en cours.

Le centre de formation commence, de son côté, à donner ses fruits. 2 joueurs cadets et 5 juniors évoluent en sélection nationale. 5 espoirs s’entrainent avec l’équipe première. Les résultats en dents de scie, lors des matchs aller, retardent momentanément, leur lancement dans le bain des grands.

Un accord à l’amiable a été trouvé avec le joueur Saâssaâ, qui avait signé un contrat de deux ans, en début de saison, mais dont Sellami n’en veut plus.

Le bureau dirigeant actuel a souligné et en terme de conclusion,  que l’entraineur Sellami, ainsi que tous les autres joueurs acquis par le club en début de saison, ont été engagé par le précédent bureau. Des transactions, que l’actuel bureau, ne doit aucunement en porter la responsabilité. Pire, à son arrivée, le club accusait aussi un déficit budgétaire de 12 millions de DH.

Related posts

Leave a Comment