RCOZ 0 – « Mouâd Jamiî » 1 : ce DHJ qui ne cesse de nous étonner !

Depuis des mois, Abdelhak Bencheikha, répondait à chaque fois que la question lui est posé à propos de cette fameuse  équipe « compétitive », qu’il était censé former dès sa deuxième année à la tête de l’équipe, qu’effectivemnt, il a préparé  de très bons jeunes éléments et qu’il n’attend plus que l’occasion propice pour les lancer dans le bain et les laisser faire étalage de  tout leur talent.

Cette occasion dont il a tant parlé, n’attendait que l’assurance le maintien de l’équipe. Un but qui ne fut assuré, malheureusement, qu’à l’avant dernière journée de la Botola. Du coup, on s’attendait tous, à ce que Bencheikha, nous dévoile son équipe de jeunes et de nous montrer de quel bois, nos jeunes poulains se chauffent.

Mais que nenni. Contre la RCOZ, l’équipe a évolué, encore une fois,  avec sa formation type et a livré un match qu’on qualifierait et contrairement à toute attente, de vie ou de mort, enfonçant encore plus, une équipe d’Oued Zem, qu’une victoire pouvait éventuellement  sauver.

On s’est longtemps posé la question sur la personne (voire la prime) qui a du stimuler les joueurs du DHJ et les pousser a fournir un match aussi plein, comme on n’en a pas vu beaucoup  cette saison.

Etait-ce par fair-play ? Par  sympathie, à ce Mouloudia d’Oujda, qu’on ne connait, ni « d’Eve ni d’Adam », mais qu’on a tout fait, pour ne pas la voir dégringoler en seconde division ?  Ou tout simplement, par égard au wali de la région de l’Oriental, ancien gouverneur d’El-Jadida, et envers lequel, aussi bien Bencheikha que Moqtarid, doivent Enormément, pour les postes respectifs qu’ils occupent aujourd’hui au sein du DHJ ?

Simple question.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment