RCAZ-MCO : 3-4…Les matchs se suivent et se ressemblent pour l’équipe de Zemamra

Dominer n’est pas gagner et faire de bons matchs, sans parvenir  à empocher les trois points de la victoire et rester attacher aux autres équipes du bas du tableau, est quelque part enrageant, pour ne pas dire « injuste ».

L’équipe de Zemamra qui était dos au mur, au début du match et qui se devait de gagner pour éviter d’être distancée, plus qu’elle ne l’est déjà, a entamé la partie, décidée à gagner et à entamer (enfin) la pente ascendante.

Pour atteindre son objectif, l’équipe a sorti un grand match contre le MCO : Une belle prestation, une grande combativité, de très belles combinaisons de jeu, une bonne occupation du terrain…sauf, qu’il est écrit quelque part, qu’en dépit des magnifiques parties livrées par cette équipe, les trois points de la victoire, relèvent  d’un rêve derrière lequel, Zemamra doit encore courir.

 Sauf qu’aujourd’hui, l’heure est au Finish. C’est le sauve qui peut pour plus d’une dizaine d’équipe. Perdre des points lors de ce  compte rebours, ne laisse plus beaucoup de marge, pour les rattraper.

Avec une Botola jouée sans public, chaque match est un barrage. Chaque point est précieux. Plus aucune différence entre  jouer à l’extérieur ou sur sa pelouse, une seule chose  compte : se battre, du début à la fin de la partie. Mais se battre avec lucidité, intelligence et maestria et non pas en mélangeant combativité avec combat de rue et commettre des fautes (stupides ?), sous l’effet de la grande pression (Allah ikoune fi Al 3awne) qui pèse sur les joueurs actuellement.

C’est malheureux de le dire, mais cette belle équipe de Zemamra a bel et bien un pied en 2ème division aujourd’hui. Faut-il incriminer les arbitres pour cela ou certains joueurs de Zemamra incapables de supporter la pression qui pèse sur leurs épaules et qui s’illustrent par des fautes inutiles, commises par une arrière garde, aussi bien nerveuse que dépassée.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment