Province d’El Jadida : Chute mortelle d’un éboueur à Mharza Sahel

Un homme de 48 ans, originaire de Casablanca a été victime d’une chute mortelle au fond d’une bouche d’égout qui était béante à Mhazra Sahel.

Le défunt aurait probablement trébuché et tombé dans ce trou béant impossible à discerner à la tombée de la nuit.

Certes, une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de la mort. Mais il faut reconnaitre que ce phénomène d’absence de couvercles des bouches d’égout, soit à cause de travaux d’entretien, soit à cause du pillage, continue à sévir à El Jadida et environs, c’est souvent la cause d’accidents graves et même parfois mortels. Ce qui constitue un double préjudice pour les communes qui doivent procéder au remplacement de ces couvercles, quand ils sont volés, et indemniser, conformément à la loi,  les victimes d’accidents causés par ces bouches d’égout béantes.

Il faut souligner que le phénomène de vol des couvercles des bouches d’égouts continue à sévir dans plusieurs quartiers de la ville.Des couvercles.  arrachés généralement la nuit pour être vendus aux trafiquants des métaux ferreux.

Notons aussi que les bouches d’égouts béantes constituent un véritable danger pour les piétons et les automobilistes, particulièrement la nuit où l’absence d’un éclairage public adéquat augmente le risque de chute dans ces trous impossibles à discerner dans l’obscurité.

L’incivisme et la recherche du gain facile n’épargne rien.

Soyons plus vigilants et regardons où on met le pied (au sens propre et figuré).

Khadija Choukaili

Related posts

Leave a Comment