Mise à jour de la 23ème Journée : KACM : 1 DHJ : 3 « Le DHJ saute en éclats les espoir du KACM ! »

dhj.plage

Par: Abdellatif Cherraf    cherraf

Il fallait le faire ! Battre le KACM at-home en pareille circonstance dans le grand terrain de Marrakech…Un scénario inattendu !

Et dire que Mansouri, Aloudi et leur entraineur Ben Abicha ont montré à travers leur déclaration d’avant-match qu’ils allaient gagner la partie…

Aloudi a avancé que le KACM a gagné tous ses matches à Marrakech sauf celui du RCA. Quant à Ben Abicha, il déclara qu’une  victoire face au DHJ motiverait à bloc ses joueurs pour faire un bon résultat contre le Merrikh Soudani ce mercredi ! Mansouri souhaitait aussi la victoire pour que son club sorte de l’impasse…

Et voilà que les diables,  Hadraf, Nahnah et Azaro, sautent en éclats les espoirs des marrakchis en plantant les trois buts du DHJ en première mi-temps ! Chose qui confirme les déclarations des jdidis.

-Hadraf :-«On ira à Marrakech, inchaa Allah pour ramener les trois points manquants pour notre maintien ».

Askri et Bamaamer :-«  il serait souhaitable de ne pas perdre ».

Taib :-« Au moins rentrer avec un point et pourquoi pas les 3 pour terminer la botola, l’esprit tranquille. »

Finalement, les protégés du président, Abdellatif  El-Moqtarid, suite à cette victoire, sont sauvés de la relégation et peuvent même prétendre à atteindre l’autre objectif, tracé par Sellami, la 8ème place.

Il leur suffit de ne perdre aucune rencontre de celles qui restent dans la vie de la Botola 2015/2016. Voilà ce qui va motiver les poulains de Talib dont cette belle victoire lui offre l’opportunité de mettre dans le bain des jeunes espoirs et d’entamer d’ores et déjà la phase de préparation pour la saison prochaine.

Alors place aux jeunes messieurs les coaches ! Le football moderne ne vous permet plus de multiplier les mauvais contrôle face aux poteaux, ni de lenteur dans le jeu… Que de buts ratés à cause d’un amorti ou d’un contrôle raté  lors d’une belle action ou sur une balle arrêtée ! Finissons de jouer « au coach des coaches » et revenons à cette action qui donna le pénalty au DHJ… ça s’est passé à la (27’) où Kiki, dernier défenseur du KACM, faucha le jeune avant-centre du DHJ, Azaro en pleine surface de réparation ! Noureddine Ibrahim, n’hésita pas une seconde pour siffler le pénalty indiscutable en faveur des visiteurs que le capitaine, Zakaria Hadraf transforma de belle manière, Ozouka pris en contre-pied ne pouvait que constater les dégâts ! Ce but et l’expulsion du solide défenseur Kiki donnèrent des ailes aux doukkalis qui plantèrent deux autres buts signés Nahnah : un tir de loin et bien cadré (33’), « rdate  Lwalida », traduction du «Je t’aime ya Oumi » la phrase exposée à la caméra par l’auteur du second but ! La bénédiction de Hadraf venait de son fils qu’il portait dans ses bras avant le coup d’envoi et celle d’Azaro de la poignée des supporters du DHJ qui ne cessait de faire du bruit suite au troisième but de celui-ci (37’). Cette concrétisation sonna  le publique marrakchi et Ben Abicha qui mettait beaucoup d’espoirs sur ce match ! Il faut dire que le pénalty, épicé par la sortie de Kiki, fut le tournant du match !

Abderrahim Talib est dans son élément avec le DHJ et depuis son retour, le club doukkali avance à grand pas vers la 8ème place.

Des primes juteuses attendent Talib et ses hommes au finish de la Botola. Logique, quand on voit le DHJ retrouver son rythme de croisière et son beau jeu d’antan. Pourvue que ça continu car les Jdidis ont souffert le martyre avec Sellami qui pensait beaucoup plus à sa réputation d’entraineur qu’au bateau « DHJ » qu’il abandonna en pleine tempête. Exactement après la 16ème journée de la Botola Elite « PRO »… Depuis son départ en catastrophe et l’arrivée en hâte de Talib, le groupe DHJ tourne à merveille… Comme aujourd’hui face à la coriace équipe marrakchie du KACM. Quoique diminué d’un joueur, le KACM marqua le but d’honneur par Abrarro qui traversa toute la ligne défensive du DHJ pour expédier le ballon dans la lucarne d’Askri (59’). Ce but redonna espoir aux poulains de Ben Abicha sonné par les 3 buts doukkalis et à Chagou qui marqua un 2ème mais l’assistant de l’arbitre signala hors-jeu (80’). Ces soubresauts réveillèrent le restreint public marrakchi qui encouragea son club fanion mais il était trop tard pour revenir ; la facture était salée et les carottes cuites pour le KACM auquel on souhaite bonne chance face au Merrikh Soudanais avantagé d’un but en aller. Tous les marocains seront ce mercredi  Kawkabis marrakchis… Espérons qu’ils rempliront le grand terrain de Marrakech pour donner des ailes aux hommes de Ben Abicha et voler vers la victoire INCHA ALLAH face au Merrikh Soudani.

Related posts

Leave a Comment