Mémoires du Lycée ibn Khaldoun dEl Jadida présentés à Casablanca

Par Mbarek BIDAKI

Dans le cadre de son cycle culturel de dédicace des nouvelles parutions, la librairie Carrefour des Livres au quartier Maarif à Casablanca a organisé jeudi 12 janvier 2023 une soirée pour la présentation du nouveau livre de Mustapha Jmahri intitulé « Du Protectorat à lIndépendance. Mémoires du Lycée ibn Khaldoun dEl Jadida (1949-1969) ».
Cette présentation, au milieu des livres, sest déroulée au sein de la librairie, elle a drainé une assistance nombreuse formée principalement danciens élèves de cet établissement centenaire et layant fréquenté dans la décennie des années 1960. Parmi lassistance, dautres personnes représentaient les descendants de familles dont un parent avait fréquenté le dit établissement. Cest ce qui fait que ce rendez-vous culturel devenait pour la circonstance un instant tant attendu de retrouvailles entre connaissances et camarades qui setaient perdus de vue depuis plusieurs années déjà.
Lon pouvait remarquer par exemple parmi les personnes présentes : Bouchaib Rmail (ancien Directeur Général de la Sureté Nationale), Docteur Ibrahim Hentati, docteur Mohammed Lazrak, Nouar El Khatib (de la famille Jdidie El Khatib), Dalila Ghazali-Ait Kaci, Abderrazak Chraïbi, Mostafa Hcine (vedette de léquipe de handball dEl Jadida), Nezha Sebti, Mohammed Tazi, Mohammed Benkirane, Lahoucine Bougja, Sadouk, Fanny Mergui, Fred Benarroch (dont le père avait créé limprimerie de Mazagan), Abderrahim Tafounout (journaliste à 2M), Hassan Ait-Hamou (sociologue), Mohammed Moatassim (Ecrivain), et autres personnes.

Au début de cette séance, Mustapha Jmahri a remercié l’assistance et a donné un aperçu sur le contenu du livre avec les motivations qui l’ont poussé à l’écrire ainsi que le déroulement méthodologique de son travail.
L’intervenant a précisé par ailleurs que ce nouvel ouvrage portant le numéro 23 de cette série de publications marque deux événements : le trentenaire des Cahiers dEl Jadida, série lancée en 1993, et le centenaire du lycée ibn Khaldoun créé en 1925 en tant qu’établissement primaire et qui aura terminé un siècle dans quelques mois.
Concernant le contenu, Mustapha Jmahri a indiqué que l’ouvrage comprend une introduction du thème, un aperçu sur l’enseignement à El Jadida à la veille de l’indépendance permettant de situer l’historique propre du lycée. Un deuxième volet a été consacré à une vingtaine de témoignages d’anciens élèves, hommes et femmes, Marocains et étrangers. Ces témoignages proviennent d’anciens élèves comme Mustapha Abou-Ibadallah (ancien journaliste au Matin): Abdelghani Chaalal (artiste-peintre), Aziz Binebine (auteur de Tazmamort), Jamal-Eddine Bouamrani (homme d’affaires), Moulim El Aroussi (universitaire), Ibrahim El Hentati (médecin), Abdelmajid Kahia Tani (issu dune famille algérienne dEl Jadida), Andrée Métaireau (ancienne enseignante à Bir-Jdid), Jean-Louis Morel (poète mazaganais), Abdelhay Sadouk (interprète national) et Thérèse Wyss (Mazaganaise de nationalité suisse).
Dans son mot de la fin, Mustapha Jmahri a insisté sur le fait que ce livre était un travail collectif auquel avaient participé plusieurs personnalités et compétences. C’est ainsi qu’il a tenu à leur adresser ses vifs remerciements et aussi notamment aux personnalités jdidies qui, grâce à leur soutien, ce travail a pu voir le jour.

Related posts

Leave a Comment