Dès le coup d’envoi, on sentait le DHJ en danger face à une équipe aguerrie.

Il a fallu l’expulsion de l’attaquant burkinabé en première mi-temps, pour sentir diminuer la pression sur des jdidis, qui ne se sont et à aucun moment du match, montrés dangereux.

C’est donc un nul vierge qui n’est pas pour déplaire à une équipe doukkalie, au sein de laquelle beaucoup de travail reste encore à faire.

Et tant que les comités qui se sont succédé à la tête de ce club, y compris l’actuel,  continueront à céder ses meilleurs éléments, il ne faudra aucunement s’étonner du niveau assez quelconque, que continue à nous montrer le DHJ, année après année.

Temps que certaines mentalités changent, afin que le DHJ puisse reconquérir la place qui a  toujours été  sienne sur l’échiquier national.

https://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/12/DHJ.ZEMAMRA.jpghttps://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/12/DHJ.ZEMAMRA-150x150.jpgadminsSportDès le coup d’envoi, on sentait le DHJ en danger face à une équipe aguerrie. Il a fallu l’expulsion de l’attaquant burkinabé en première mi-temps, pour sentir diminuer la pression sur des jdidis, qui ne se sont et à aucun moment du match, montrés dangereux. C’est donc un nul vierge qui n’est pas pour...Source de L'information Fiable