M.Yahya Boughaleb : « Nous œuvrons pour l’augmentation de nos rendements internes »

universite86

ELJADIDASCOOP

En ce mercredi 19 octobre 2016 et au cours de la conférence de presse que l’Université Chouaib Doukkali nous a habitués à organiser à chaque rentrée universitaire, M. Yahya Boughaleb, a déclaré que l’événement qui a distingué le plus l’année universitaire écoulée, est la publication, en août 2016, du décret de création de l’Ecole Supérieure de Technologie de Sidi Bennour qui va ouvrir ses portes à la rentrée universitaire 2017-2018 et du décret de transformation de l’Ecole Nationale des Sciences Appliquées en une Ecole Polytechnique. De même, la demande de transformation de la Faculté Polydisciplinaire en une Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales a eu un avis favorable du Ministère de tutelle. Elle a aussi été caractérisée par l’augmentation du nombre des filières accréditées dans l’objectif de diversifier l’offre pédagogique pour répondre aux demandes en formations adéquates avec les besoins du marché de l’emploi. L’université a ainsi proposé 9 nouvelles filières pour accréditation, session 2016, ramenant l’offre pédagogique à 93 filières et parcours couvrant la majorité des champs disciplinaires avec une part importante de filières professionnalisantes.

Et M. Yahya Boughaleb d’ajouter, que le  nombre de diplômés en juillet 2016 a connu une augmentation remarquable fruits des efforts de tous les acteurs, les composantes et les instances de l’université en particulier le corps enseignant et administratif. Ceci confirme la stratégie de l’université pour l’augmentation de ses rendements internes.

Quant à l’effectif des nouveaux inscrits en 2015-2016, le Président de l’Université Chouaib Doukkali a révélé qu’il a connu une augmentation de 35% par rapport à l’année 2014-2015 par l’inscription de 5.550 nouveaux étudiants. Les effectifs globaux ont atteint les 19.600 étudiants. Dans l’objectif de renforcer sa capacité d’accueil, l’UCD a réalisé plusieurs projets d’extension, d’aménagement et réhabilitation en prévision à ces augmentations.

Dans le domaine de la recherche scientifique, et dans l’objectif de compléter la structuration de ses organes, l’université a lancé un appel à projets pour la création de Centres Universitaires de Recherche. Dans ce cadre, l’université a reçu la demande d’accréditation de 7 projets de centres. L’étude et l’évaluation de ces projets ont été faites par les commissions et les instances spécialisées et par des experts externes dont les résultats ont donné lieu à l’accréditation de 4 Centres Universitaires de Recherche. Avec cette opération, l’université a conclu le processus de restructuration de ses composantes de recherche constituées ainsi de 4 Centres Universitaires de Recherche, de 37 Laboratoires et de 12 équipes, organisées sous forme pyramidale ascendante prêtant plus de clarté à son système de recherche scientifique.

Related posts

Leave a Comment