Le Maroc, pays le plus endetté d’Afrique selon Mc Kinsey

DETTE.maroc

Le Maroc est le plus endetté des pays d’Afrique. C’est ce que vient de dévoiler une étude du cabinet Mc Kinsey. Le ratio dette/ PIB du Maroc s’élèverait à 136 %, soit une augmentation de 20 points en pourcentage du PIB, ce qui classe le Maroc au 29ème rang africain, largement derrière l’Égypte et, plus logiquement, l’Arabie Saoudite. C’est le prix à payer de la combinaison de la très lourde facture de la paix sociale laissée par le gouvernement el Fassi et de la crise économique et financière mondiale. L’actuel gouvernement, incapable de remédier et de trouver des sources de financement hors dette, a fortement compliqué la situation.

Le Maroc est ainsi plus endetté que l’Afrique du Sud qui est classé 32ème au niveau mondial avec un niveau d’endettement global représentant 133% du PIB, l’Égypte (37ème avec 106% du PIB), l’Arabie saoudite (45ème et 59%).

L’analyse de l’institut, portant sur les 47 pays les plus endettés au monde, constate que l’endettement des pays africains demeure bien en-deçà de celui des économies développées. Les dettes du gouvernement marocain ont progressé de 8 % du PIB, alors que dans les pays avancés, les dettes des entreprises et des ménages ont cru de 50% du PIB.

L’Institut McKinsey appelle ainsi les décideurs du Maroc et d’ailleurs à reconsidérer la question de la dette publique et de mettre au point d’autres moyens et solutions pour mettre fin à la spirale de l’endettement, en trouvant d’autres leviers de financement de l’économie et de l’Etat.

A l’échelle mondiale, l’endettement a augmenté de 57.000 milliards de dollars en 7 années, entre 2007 et 2014 ; il est aujourd’hui de 200.000 milliards. En 2014, il pesait 286 % du PIB mondial, contre 269 % en 2007, toujours selon McKinsey.

 

Related posts

Leave a Comment