Le marché central d’El jadida: une partie de notre mémoire mazaganaise qui agonise…

Ce marché construit par les Français au début du siècle dernier, et qui présentait jusque dans les années 70/80 des étalages bien achalandés en poissons,viandes , fruits et fleurs variés, attire toujours de nombreux clients , notamment ceux qui souhaitent manger du poisson ou acheter des bouquets de fleurs.

Malheureusement, c’est devenu un point noir comme plusieurs autres d’ailleurs, qui défigure la ville .

Tout visiteur est écoeuré dès l’entrée par les monceaux d’ordures qui cernent ses murs,par la détérioration de son intérieur qui n’a jamais fait l’objet d’aucun entretien ou aménagement.

Quant à l’étage supérieur, la désolation y est à son comble, le vide total ajouté à la saleté et aux déchets offrent un spectacle des plus attristants, quant aux deux toilettes qui s’y trouvent,n’en parlons pas, les envies naturelles les plus pressantes se retiendraient devant tant de crasse et d’odeurs nauséabondes..

N’est-ce pas un crime de laisser un tel lieu chargé d’histoire et de souvenirs être l’objet de tant de négligence et de détérioration ?..

Khadija Benerhziel


Related posts

One Thought to “Le marché central d’El jadida: une partie de notre mémoire mazaganaise qui agonise…”

  1. Dahhani Saadia

    C’est regrettable et même alarmant de constater des détériorations pareilles. Es ce que les commerçants ne paient pas d’impôts comme partout ailleurs? Es ce que les responsables communaux et les élus n’ont aucun brun de conscience sans parler d’attachement à leur ville? Est- il est permis de gâcher une si belle architecture et infrastructure, alors qu’on aurait pu la restaurer et inciter d’autres activités commerciales à s’y installer ? Il y a tellement d’idées si l’on veut relancer l’activité et il y a tellement de matière grise des jdidi qui peuvent y contribuer. Il suffit d’avoir la conscience et la volonté.

Leave a Comment