Le Laboratoire d’Etudes et de Recherches sur l’Interculturel (LERIC/URAC 57) organise un colloque international sous le thème : « La ville et l’urbain : visions nouvelles et regards croisés » les 28-29 avril 2016 Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Université Chouaïb Doukkali,

université0

La question de la ville et de l’urbain a toujours suscité un intérêt grandissant au sein des lettres et des sciences humaines et sociales. Nombre de travaux émanant de ces disciplines (histoire, géographie, anthropologie, littérature…) ont rendu compte des mutations et des dynamiques qu’a connues la ville et sont devenus des références incontournables. En effet, depuis la société dite industrielle jusqu’à l’ère contemporaine, l’évolution de ces disciplines constitue une dimension de la réalité urbaine elle-même.

La complexité de cette réalité a généré une prolifération notionnelle et conceptuelle : « ville monde », « ville réseau », « ville intelligente », « ville satellite »… Ces désignations tentent de saisir des phénomènes urbains souvent inédits. Parallèlement à ce paradigme, d’autres qualifications apparaissent pour classer, voire hiérarchiser les villes selon des critères différents : on parle ainsi de la ville « la plus belle », « la plus chère », « la plus dangereuse », « la plus sûre ».

Dans le domaine de l’art et de la littérature, certaines villes sont devenues légendaires et leurs noms sont aujourd’hui associés à des noms d’artistes et d’écrivains célèbres: Paris ( Zola, Balzac, Hugo, …), Venise ( Mann, Aragon, Hemingway, visconti…), Tanger (Choukri, Bowles, Genet, Matisse), Vienne ( Strauss fils,….)

Ce colloque a pour objectif de permettre le débat autour des notions de « ville » et d’ « urbain » dans la relation complexe qui les unit, d’étudier les liens qu’elles tissent entre- elles et de mettre en lumière les modes de vie que laissent entendre les termes de « citadinité », « urbanité », « métropolité »… Ces questions, de nature complexe, constituent des axes dans les productions scientifiques littéraires et artistiques : interpénétration du rural et de l’urbain, exode rural et problèmes d’intégration, précarité, exclusion, citoyenneté à l’ère de la mondialisation, cultures et identités urbaines, urbanité et effritement identitaire, nouveaux rôles des villes, naissance et disparition des villes, …

Le colloque cherche aussi à permettre des approches critiques ouvertes sur le local et l’universel, à travers diverses expériences et de saisir l’univers de la ville en tant qu’« utopie », « fantasme », « espace narratif », …

Related posts

Leave a Comment