Le Groupe OCP poursuit son engagement en faveur d’un développement territorial durable à El-Jadida

ocp1

Le Groupe OCP confirme son engagement en faveur du développement durable à l’occasion du Salon du cheval qui se tient du 16 au 21 octobre à El Jadida. A travers son soutien à cette manifestation, pour la onzième fois consécutive, le Groupe OCP valorise les traditions et sports équestres marocains et partage avec les habitants de la région la passion du cheval.

 OCP assurera une présence au niveau de l’espace des sponsors et institutionnels à travers un stand de 45 m2 qui permettra aux visiteurs de découvrir l’envergure et l’impact des réalisations et des projets du Groupe dans la région.

La présence du Groupe OCP dans le cadre de cette manifestation s’inscrit dans le cadre du programme d’accompagnement du développement socio-culturel de la province d’El Jadida.

Conscient de son rôle d’entreprise citoyenne, OCP mène de nombreuses actions notamment à travers son initiative de bénévolat Act4Community.

Ce programme permet aux collaborateurs du groupe de s’engager dans des projets à vocation citoyenne au profit des communautés. Des actions ciblées ont été menées au niveau régional et local en faveur de l’environnement, de la santé, de l’éducation et du développement territorial.

L’engagement sociétal du Groupe OCP a été notamment couronné par le renforcement des capacités des associations locales et le financement de plusieurs projets communautaires dans le cadre de sa politique de proximité et de lutte contre la précarité. L’éducation fait partie des priorités du plan d’actions sociétal du groupe qui contribue au renforcement de l’offre éducative régionale à travers la réhabilitation, l’extension ou encore la construction d’écoles.

L’engagement d’OCP va encore plus loin pour soutenir le développement socio-culturel et sportif local par des actions de soutien aux événements contribuant au rayonnement territorial. Dans ce sens, le Groupe OCP, partenaire historique de la Fondation Mohammed VI de protection de l’environnement, soutenant le Programme Plages Propres depuis 1999, préconise une approche participative de l’action commune. Sont privilégiés le partenariat et la consultation de l’ensemble des parties prenante (autorités locales, police et force auxiliaire, pompiers et croix rouge, Délégation Provinciale de la culture, associations etc.) et une implication plus importante des volontaires Act4Community.

Durant l’été 2018, le site OCP Jorf Lasfar a élargi son soutien à l’Opération Plages propres pour inclure non seulement le volet aménagement des infrastructures mais aussi le volet sensibilisation à l’environnement et le volet animation de la plage.

Acteur engagé pour la préservation de l’environnement, le Groupe OCP a également mis en place le système SULFACID au niveau de sa plateforme industrielle de Jorf Lasfar. Solution innovante pour réduire l’empreinte environnementale, ce procédé permet de disposer d’une technologie innovante favorisant une réduction importante des émissions de dioxyde de soufre SO2. Les performances environnementales obtenues permettent réduire les émissions de gaz de 98% dépassant ainsi les meilleurs standards internationaux.

Le programme Sulfacid entre dans le cadre de la concrétisation de l’ambition de leadership environnemental et d’économie circulaire du Groupe OCP. D’autres innovations et projets d’excellence environnementales sont prévues et en cours. C’est le cas notamment en matière de réhabilitation minière, de la valorisation des déchets ou encore de la gestion de la consommation hydraulique.

 

Related posts

2 Thoughts to “Le Groupe OCP poursuit son engagement en faveur d’un développement territorial durable à El-Jadida”

  1. carle

    Le ramassage des ordures, les immondices de la ville de El Jadida dans beaucoup de quartier et l’incurie de la commune à se conformer aux réglementations inscrites dans le Dahir de 2006 du 30 Chaoual 1427 522 Novembre 2006°) BO N°5480 du 7 décembre 2006:qu’en pense l’OCP?
    En 2016 l’OMS estimait à 32276 le nombre de Marocains décédés à cause d’un environnement insalubre.Ici dans ce même journal en ligne El Jadida Scoop met en ligne des articles pertinents sur les carences sanitaires de la collecte des ordures et de l’environnement insalubre dans lequel baigne les djidis. l’OCP propose quoi?Le développement territorial durable c’est quoi exactement?Une phrase creuse de communiquant?La propreté des plages oui,la propreté environnementale la qualité sanitaire dont doivent bénéficier les habitants de El Jadida aussi.Pour le développement socio culturel:Combien d’espace de sports?Combien d’espaces publics, combien de lieux culturels d’apprentissage?Suffisant, quand les plus jeunes créent des terrains de football sur les voies publiques, quand les musiciens n’ont pas de lieu de répétitions, quand les familles dans leur quartier ne bénéficient d’aucun espace vert, d’aucuns espaces de jeux et de rencontres pour leurs enfants?

  2. Aadnan Rachida

    Dans une ou deux décennies, Ejadida ne fournira plus d’athletes. De ce dont les media et l’OCP ne disent pas mot, c’est les pollutions émises par les industries de l’OCP. Rien n’est épargner, les champs, les villes et aussi bien que l’ocean.
    Bientôt, nos poissons qui garnissent nos plats s’ecriront avec un seul S « poiSons ».
    Les responsables, n’ont aucune vision sur le future et les futures générations. Si certains vendent ces projects comme des constructions, d’autres, les considèrent comme des destructions.
    Une Doukkalia jalouse pour sa region.

Leave a Comment