La mère de Hassan QAICHI n’est plus…

necrologie

C’est avec tristesse et grande affliction que nous venons d’apprendre le décès de la maman de Hassan QAICHI, actuel directeur du collège Mohammed Ben Abdelah (Al Matahine).

En cette triste circonstance, nous tenons à dire à notre ami Hassan, que certes, quand une personne nous quitte, la douleur nous assaille. Elle  nous ampute de toute joie de vivre et nous arrache l’âme. Mais la douleur n’est-elle pas la deuxième nature de l’homme?

Sa seule vérité, peut-être, qui le rappelle à sa condition d’humain fragile et faillible?

Certes on souffre…Mais  on finit par apprivoiser notre douleur, jusqu’à ce qu’elle fasse partie de nous et on finit par vivre avec.

Accepter la douleur, ne pas lui résister, c’est y faire face et rester digne dans la douleur qu’on doit apprivoiser au lieu de chercher à la fuir et à l’esquiver puisqu’elle finit toujours par nous rattraper.

Il n’y a pas d’autres issues qu’à apprendre à faire face à nos deuils et à les vivre… pour pouvoir les surmonter.

C’est de nos cris de douleur que coulent des larmes brûlantes et amères, tout en sachant que celles qu’on retient le sont encore plus.

Par la perte de la mère de notre ami ssi Hassan, c’est une personne, comme tant d’autres, qui nous sont chères et qui s’égrènent comme les perles d’un collier défait. Sauf qu’à chaque départ, on a l’impression que notre âme se retire de nous et que le ciel nous tombe dessus.

Pourtant, la terre ne s’arrête pas de tourner, le soleil ne cesse pas de se lever au petit matin symbolisant le cycle de la vie et la continuité du monde…

En cette douloureuse  circonstance, nous présentons à Hassan QAICHI, à tous ses frères et sœurs, à sa famille, au corps enseignant du collège Mohammed Ben Abdellah et à  tous ceux qui ont côtoyé ssi Hassan et/ou sa maman de près ou de loin, nos sincères condoléances.

Puisse Allah recevoir la défunte en sa sainte Miséricorde…

« Nous sommes à Allah et à lui nous retournons. »

Related posts

Leave a Comment