La criminalité règne: Un imam tué à l’arme blanche à Tétouan et une patiente sous anesthésie violée par un « fou », dans une clinique

Crime-tétouan

eljadidascoop

Un individu a poignardé mardi 9 août l’imam de la mosquée Al Andalous de Tétouan, le tuant presque sur le champ, et blessant deux fidèles rapportent les médias locaux. Ce meurtre qui a suscité l’indignation de la population  est d’autant plus difficile à supporter que l’individu en question est une vieille connaissance des services de police. Au moment des faits, il était probablement sous l’effet de substances hallucinogènes rapportent les témoins.

A Casablanca, un gardien de voitures, qui avait pour habitude de rendre de menus services au personnel d’une clinique, profita  de l’occasion pour violer une patiente  encore  sous anesthésie…L’on se demande ce qu’une femme dans un tel état, faisait seule dans sa chambre. Le « médecin » qui l’a anesthésié ne devait-il pas la réanimer avant de la mettre dans sa chambre ? Ne s’appelle – t- il pas du reste, anesthésiste-réanimateur ?

A El-Jadida, vous pouvez faire le tour des cliniques, vous ne rencontrerez pas, un seul agent de sécurité qui vous demandera ce que vous faites dans les lieux…pour la simple raison qu’il n’en existe pas.

L’insécurité aujourd’hui, on la « sent » partout, latente, mais omniprésente. A tout moment, un énergumène surgit, une épée est brandit, et un forfait peut être commis

Rappelons que la recrudescence de la criminalité au Maroc est à l’origine d’une vague d’indignation de grande ampleur sur les réseaux sociaux  et la quasi totalité des commentaires va dans le sens de donner un tour de vis à ce fléau par le biais de mesures draconiennes et de peines sévères et dissuasives.

Related posts

Leave a Comment