Halima Doua expose à New York et Venise

 ha2

 Par: A H

L’artiste marocaine Halima Doua participe en ce mois d’avril à deux grandes expositions internationales. La première participation et pour la 3eme année consécutive,  à New York, « the art_expo2016 », du 14 au 17 avril.

La deuxième en Italie, après florence en 2012 et Rome en 2015, Doua exposera ses toiles cette fois à la villa Vallier de Mira province de Venise, et ce, du 23 au 25 avril 2016.

ha

Halima Doua est une artiste qui travaille à l’huile, une matière plus brutale et plus vive. Ses toiles tendent  dans le syncrétisme de la couleur,ainsi que vers d’intenses contrastes et  vibration chromatique.

Chacune de ses toile vibre, s’illumine sous des éclats de couleurs et d’éclatements de touches colorées.

Les paysages resplendissent de lumière grâce à sa technique de travail au couteau et sa tendance à l’impressionnisme, ce qui procure à son art une maîtrise virtuose.

Picturalement, l’artiste est novatrice et son originalité repose moins dans le traitement de la forme que dans la manière originale de rythmer la valeur des contrastes, ce qui permet d’évoquer un monde imaginaire et de traduire un langage pictural porteur de vibration et de sentiments profonds.

Peignant rapidement, elle s’emploie à fixer surtout, l’impression du moment, à créer une œuvre vivante ; en ha1suggérant le sujet plus qu’en le dessinant par le détail, afin d’en restituer toute l’ambiance et l’atmosphère et aussi d’être la plus spontanée possible, pour ne retenir, au final,  que l‘instant privilégié, celui qui captive son attention, fait vibrer sa sensibilité, et que le profane ne saurait voir tant, parfois, il peut être furtif.

Halima Doua n’a certainement pas fini d’étonner son auditoire pictural, représentant son payé le Maroc, elle reste une artiste sollicité dans la scène artistique internationale.

En 2015, Halima a exposé en avril Au Musée Européen d’Art Moderne à Barcelone et à l’Art expo New-York.

En Mai elle expose au complexe muséal de Santa Maria Del Popolo à Rome. Plus tard en juillet elle participe à  » Art en photographie» au musée du Louvre, puis après à Drouot à la Maison de vente Rossini à Paris, et aussi au musé de la gare Maritime des cannes croisette, et elle finit l’année 2015 par la grande foire Américaine d’art contemporain « Spectrum Miami ».

Bonne chance à cette Doukkalia, pur jus, vivant et travaillant à Rabat.

Related posts

Leave a Comment