Halima Doua aux Musées de Rome et Barcelone

halima

Peu de temps après sa participation au « the Architectural Digest Home Design Show » avec la galerie Newyorkaise Artifact   du 12 au 22 Mars, l’artiste marocaine Halima Doua exposera ses œuvres en avril, Musée européen d’art moderne de Barcelone, du 17 au 19 Avril 2015 et en mai au musée de Barmanté, du 16 au 28 mai.

A cette occasion, plus de deux cents artistes internationaux auront l’honneur de présenter leurs œuvres dans les salles du Palazzo  Gomis, non loin du Musée Picasso, dans les ruelles du quartier du Born de Barcelone. Un quartier qui reflète tout le charme de la vieille ville et  où la culture est omniprésente.

doua13

Nous parlons donc d’une  région qui a su allier tradition et modernité et qui est devenu un must pour les touristes intéressés par le patrimoine et l’Art de Barcelone.

Le Palazzo Gomis a été construit en 1792 à la demande d’un riche marchand nommé Gomis.  Après plusieurs opérations de restauration, le Palais a ouvert ses portes aux visiteurs en 2011, offrant une expérience unique dans le monde des beaux-arts contemporains. Ce musée placé au cœur du centre de Barcelone, est le lieu où se déroulera ce grand événement d’art de Barcelone. .

Concernant la participation de l’artiste au musée complex del barmenté, c’est une exposition qui servira  aussi d’un moment de rencontre pour des artistes, venus de différents coins du monde  et aussi une occasion pour admirer deux œuvres, considérées comme les plus importantes du Caravage: la Crucifixion de saint Pierre et la Conversion de Saint Paul.

Artiste peintre contemporaine, d’origine marocaine, Halima Doua est née à Rabat. Sa formation d’ingénieur et son travail de paysagiste l’ont chassé pour être artiste nouée au dessin puis à la peinture. Elle a réalisé un ensemble d’expositions, ces dernières années, aussi bien à l’étranger qu’au Maroc et dont la dernière est  la biennale de Florence (Italie) où elle a reçu le prix « Lorenzo El Magnifiquo 4 » de la peinture.

doua14

Halima Doua Peint la figuration abstraite. La couleur dans sa dimension matérielle constitue l’élément le plus important dans son travail, lui permettant d’exploiter toute la diversité perceptuelle générée par la toile. Ses paysages questionnent les tensions produites par l’environnement, à la fois libres et pleines de contraintes. Ses peintures sont réalisées selon un protocole qui permet l’intervention de la technique, de la maîtrise mais aussi de l’aléatoire et du spontané. Dans sa démarche de travail, elle choisit le sujet ou la manière de travailler, sans fixer des limites, de ce fait la logique du dessin proprement dite n’existe pas dans son travail actuel. Cet état fait, qu’au cours de la réalisation de la toile, le sujet peut facilement dévier pour donner un autre paysage que celui rêvé du début.
Même si son parcours artistique au début est resté très longtemps attaché au dessin, la peinture est venue après comme une nécessité qui s’impose dans sa vie en tant qu’illustration colorée de ses dessins. Mais petit à petit, le dessin disparaît, lui permettant la réalisation de son travail avec des sentiments de liberté et du plaisir. Le paysage ainsi tissé joue entre la profondeur et le visuel, la surface et le matériel, et aussi entre l’irrégularité et la stabilité. Ces effets bien maîtrisés dans sa pratique picturale, sont le principe de sa démarche de recherche en peinture de paysages abstraits. Une démarche ou l’imaginaire s’allie à la réalité pour donner de nouvelles formes visuelles porteuses de rêveries.

 doua2

 

 

 

 

 

 

 

Related posts

Leave a Comment