Football : 1er Match amical de l’équipe nationale Olympique : Maroc : 1 Cameroun : 0

Par: Abdellatif Cherraf     cherraf

Sous la houlette de  Nasser Larguet, les jeunes footballeurs de moins de 23 ans ont battu ceux du Cameroun pour leur première sortie par, un but à rien, dimanche dernier au grand stade de Marrakech.

L’auteur de l’unique concrétisation de ce rendez-vous amical entre  Camerounais et  marocains est Tarek Tissoudali. Ce jeune vient directement de la Hollande comme ses ainés Jiyech et Tanane.

Pour le premier stage de l’équipe « A’ » comme l’appelle Larguet, alors qu’on a désigné l’ex entraineur du DHJ, Jamal Sellami, comme entraineur de l’équipe marocaine Olympique. D’ailleurs ce dernier était sur le banc de touche aux côtés de l’entraineur hollandais et Nasser Larguet, en tant qu’observateur.

Sellami ne faisait que suivre la rencontre et le comportement des olympiens car il ne sera officiellement l’entraineur de l’équipe qu’après ce match amical !

Ce recul est dû, parait-il, à la finalité de son contrat par la FRMF.

Mais d’une manière officieuse, Sellami a suivi, toute la semaine de préparation, les séances d’entraiment de l’équipe Olympique composée à 99% de joueurs marocains évoluant en Europe. Seul, le bon gardien, Badreddine Ben Achour vient du Wydad de Casablanca…

u23maroc

Somme toute, le score de un but à rien en faveur des futurs Lions de l’Atlas ne reflète pas la physionomie du match car les Olympiens, de part et d’autre, ont raté moult occasions nettes de but mais il reflète la première victoire marocaine des jeunes de moins de 23 ans venant d’ailleurs…et d’ici, allusion faite à l’excellent keeper wydadi que Toshack garde au frigo ! Quoique n’ayant pas une bonne ligne défensive, Badreddine Achour a su garder sa cage vierge. Il faut dire que les attaquants camerounais  arrivaient bien aux poteaux mais ils manquaient de conclure par maladresse. Notamment à la (49’) où le heading de leur buteur patenté, Chou Aminé, frôla la transversale. Le cuir était expédié par Samuel suite à un contre rapide. Auparavant, le capitaine des Olympiens marocains, l’italien, Ismail Hmidat ; d’une demi-volée loupa de peu la cage camerounaise (44’). Heureusement que son coéquipier, à la limite d’hors-jeu, le hollondais, Tarek botta bien le ballon en pleine lucarne (23’) suite à la passe lumineuse de Hmidat sous l’œil attentif de Hervé Renard et du coach du Cameroun Hugo Broos. Tout cela s’est passé en première période…

La seconde, celle des entraineurs, était ponctuée par un grand nombre de changements de joueurs des deux parties d’où ce baissement de rythme et l’absence d’autres buts. Il y avait aussi l’absence du public marocain, peut-être, que les gens avaient l’esprit occupé par les préparatifs du mois sacré de ramadan ! Concernant les changements, Richard Towa du Cameroun en a fait 7 et celui du Maroc, Nasser Larguet en a fait de même. Ces changements ont fait beaucoup plus de bien aux Camerounais qui étaient légèrement mieux qu’en première mi-temps ! En fin de compte suite à ce match amical où on a vu de jeunes talents du ballon rond qui évoluent dans des championnats européens. Tous ont une envie folle de passer par là pour rejoindre leurs ainés. Une bonne chose pour le sélectionneur  national, Renard Hervé qui fait du rajeunissement de l’équipe nationale marocaine, l’un de ses objectifs… Y-a-t-il un 2ème stage pour les Olympiens locaux ? Whait and see !

Related posts

Leave a Comment