EL Jadida : Vous avez dit réaménagement des boulevards ?

Mais que devient le projet de réaménagement des six boulevards attribué à la société SSMT pour un montant de 110 millions de dirhams ?

Lors de sa dernière sortie médiatique en ce vendredi 12 novembre, Jamal Benrbiâ a déclaré qu’un budget de 4.400.000 dirhams a été approuvé lors de la session extraordinaire tenue le lundi 8 novembre pour le « colmatage » des nids de poule et de tous ces trous et fissures dont souffrent nos boulevards et avenues.

Devrait-on souffler un « ouf » de soulagement suite à cette déclaration, ou devrait-on la prendre avec « des pincette » puisque la plupart des engagements de nos élus ne sont pas tenus?

Certes, cette déclaration devrait réjouir les jdidis mais malheureusement les principaux boulevards de la ville sont dans un état de dégradation avancée et ont besoin d’un sérieux réaménagement. Un réaménagement des principaux boulevards d’El Jadida qu’on avait cru imminent, puisque deux marchés avaient été attribués, dans ce sens,  à la société SSMT pour un montant de 110 millions de dirhams. Une entreprise sise à Taroudant ayant une bonne réputation sur le plan national en matière d’expertise en travaux publics.

Cette transaction concernait également le tronçon du boulevard « R » allant de la gare ferroviaire jusqu’à la route de Marrakech au niveau du pont du quartier industriel, ainsi que l’entrée de la ville qui longe ledit quartier.

Et si beaucoup de jdidis se posent légitimement la question de savoir si cet ambitieux projet est toujours d’actualité, alors que la commune n’a que très peu (ou pas) communiqué à ce sujet, cette déclaration de M. Benrbiâ semble tout remettre en question.

Serait-ce un chevauchement de deux projets, ou est-ce ce dernier relatif au réaménagement (colmatage des nids de poule) annoncé par le Président de la Commune, qui remplace les deux marchés attribués à la société SSMT ?

Il faut rappeler que derrière tous ces projets de réaménagement, c’est l’argent du contribuable qui est mis en cause et est dilapidé.

Et selon les mêmes déclarations de Benrbiâ, ce projet a juste été approuvé lors de la session extraordinaire et il faudra encore attendre que les procédures de mise en œuvre soient finalisées pour que les travaux puissent commencer.

Comme quoi, on n’est pas encore sortis de l’auberge!!!

Khadija Choukaili

Related posts

Leave a Comment