Serait-ce le début de la fin du calvaire des jdidis face à l’insalubrité occasionnée par la décharge publique ?

Ainsi, lors de la session extraordinaire du Conseil Communal tenue la mi-octobre, le projet relatif au réaménagement de la décharge publique de la ville a été approuvé et un budget de 15 millions de dirhams a été alloué pour sa réalisation. Ce projet de grande envergure sera réalisé en collaboration entre la Direction des Collectivités Locales relevant du Ministère de l’Intérieur, le Ministère de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, la préfecture de la ville et la Commune.

Le délai prévu d’exécution est de trois ans.

La première phase de réalisation concerne la réhabilitation de l’ancien site de la décharge publique selon les normes en vigueur qui respectent l’environnement.

La deuxième phase sera réservée à l’aménagement des espaces verts prévu par le projet.

Le réaménagement de cette décharge contribuera à coup sûr à améliorer les conditions de vie des habitants de ces quartiers qui ont subi durant des années les effets de la pollution engendrée par l’amoncellement des déchets ménagers.

Il faut reconnaître que la ville a tant souffert de cette insalubrité qui l‘a rendue un exemple dont elle ne peut être fière en la matière, devenant, et c’est le cas de la dire, une réelle décharge à ciel ouvert. 

Sise en plein centre-ville, à un emplacement résidentiel, au beau milieu de trois quartiers où la densité de la population est élevée, à savoir Hay Al Matar, Hay Najd et Hay Salam, la décharge publique était devenue un réel point noir aussi bien pour les citoyens que pour l’image de la ville.

Il est certain que la ville a besoin de développer ce genre de projets qui contribueront à lui redonner l’image d’antan, celle de l’époque où El Jadida était la ville la plus propre du Royaume, si, toutefois, ces millions de dirhams sont utilisés à bon escient.

Khadija Choukaili

https://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/11/decharge.jpghttps://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/11/decharge-150x150.jpgadminsRadar Sur El JadidaSerait-ce le début de la fin du calvaire des jdidis face à l’insalubrité occasionnée par la décharge publique ? Ainsi, lors de la session extraordinaire du Conseil Communal tenue la mi-octobre, le projet relatif au réaménagement de la décharge publique de la ville a été approuvé et un budget de 15 millions de...Source de L'information Fiable