El-Jadida :un subsaharien cambriole une villa à Hay Assalam et s’empare de 40 millions de centimes et d’autres biens

La présence de certains subsahariens à El-Jadida, comme dans les quatre coins du royaume, représente un danger réel pour la société et une négligence grave de la part des autorités de ce pays.

Pourquoi ? Eh bien, parce que quand des individus traversent la frontière clandestinement et  commencent à vivre parmi nous, sans que les autorités de ce pays aient la moindre information sur leur identité, leur domiciliation…le jour où un délit est commis et qu’un clandestin y est mêlé, pour les enquêteurs,  cette personne n’existe pas…c’est un fantôme.

Et c’est exactement ce scénario  qui  vient d’arriver  dernièrement à El-Jadida, lorsqu’une villa a été cambriolée à Hay Assalam et qu’une somme d’argent assez importante et d’autres biens  furent subtilisés.

Appelée sur les lieux, la police scientifique, a bien réussi à relever  des empreintes… mais qui n’existaient pas dans leur base de données scientifiques.

Il a donc fallu que ce camerounais de 31 ans essaye d’établir, de son plein gré , une carte de séjour, pour que la police réussisse enfin à l’identifier, d’après  ses empreintes.

Une partie de la somme d’argent et des objets volés, fut retrouvée dans son domicile.

Quant au jeune camerounais qui commença par tout nier en bloc tout, a fini par reconnaître les faits qui lui sont reprochés, devant les preuves solides qui l’incriminaient.

Il vient d’écoper de quatre ans de prison ferme.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment