Dans une initiative très louable qui impacte favorablement aussi bien l’environnement de la ville que sa population, et particulièrement, les habitants des quartiers Hay Al Matar et Lghzaoua,  M. Mohammed El Guerrouj avait entrepris de reprendre le projet de réhabilitation de l’ancienne décharge de la ville, dont les travaux d’assainissement et de terrassement ont été entamés il y a quelques semaines.

Malheureusement, une polémique relative à l’appartenance de cet espace, longtemps considéré par les citoyens comme propriété de la Commune, aurait éclatée quand d’éventuels propriétaires de ce terrain qui s’étend sur une superficie de 60 hectares, se sont opposés à la mise en place de la clôture délimitant le chantier en cours d’aménagement.

Il semblerait que le Gouverneur aurait reçu, avant l’instauration de l’état d’urgence imposé par la pandémie du coviv-19, des représentants des propriétaires de ce bien immobilier et leur aurait assuré que la Commune se pencherait sur le règlement de la situation financière avant le début des travaux d’aménagement de cet espace.

Il faut noter que ce problème lié à l’expropriation non encore réglé par la Commune risque de compromettre l’exécution de ce projet d’aménagement qui doit être réalisé en partenariat avec le Ministère de l’Intérieur et le Ministère chargé de l’environnement, surtout que les hautes instances du Royaume incitent au règlement de tout conflit découlant des expropriations des biens pour utilité publique.

Ce projet, supervisé personnellement par le Gouverneur, sera réalisé avec la collaboration de l’OCP, qui a fourni le matériel et les engins nécessaires à la réalisation de cette opération de grande envergure qui fera de ce site un espace vert en mesure de redorer le blason d’une ville longtemps délaissée.

Espérons que ce conflit aura une suite favorable et que sa réalisation ne sera pas compromise.

https://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/06/matata.jpghttps://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/06/matata-150x150.jpgadminsArrêt Sur ImageDans une initiative très louable qui impacte favorablement aussi bien l’environnement de la ville que sa population, et particulièrement, les habitants des quartiers Hay Al Matar et Lghzaoua,  M. Mohammed El Guerrouj avait entrepris de reprendre le projet de réhabilitation de l’ancienne décharge de la ville, dont les travaux d’assainissement et de terrassement ont été...Source de L'information Fiable