El-Jadida : Les méduses sont entrain de gâcher leurs vacances aux estivants

Alors que la canicule bat son plein, que la ville pue l’urine et les ordures éparpillés un peu partout et autres puanteurs qu’on ferait mieux de taire… et comme si « L’FIL » avait besoin d’une « FILA », c’est le moment qu’ont choisi les méduses pour « entrer en jeu » et porter le coup de grâce final à la qualité du séjour d’une grande partie des estivants qui ont choisi El-Jadida, comme lieu de  leurs vacances.

Cette invasion des méduses n’est pas une nouveauté dans la région, sauf qu’elle est devenue récurrente ces dernières années. Et on constate de plus en plus souvent leurs effets ravageurs près de nos côtes où elles pullulent.

Les méduses, et en plus des  baigneurs qu’elles brûlent, elles sont aussi devenues la hantise de pêcheurs, car elles rendent les filets quasi impossibles à remonter, tant elles pèsent lourd.

Si une multitude de facteurs déclenchent l’arrivée des méduses,  deux d’entre eux semblent avoir une importance particulière: l’orientation des vents et des courants marins qui jouent un grand rôle en les rabattants, ou non, vers les côtes et la température de l’eau qui a également un impact certain.

Premier touché cette année, toute la région et sa température de l’eau qui grimpe jusqu’à 27°C ces jours-ci. Second facteur, l’absence de vents forts, qui pourrait avoir comme conséquence de faire stagner les méduses.

En attendant des jours meilleurs : une ville propre et du vent pour éloigner les méduses, ces dernières semblent « s’en donner à cœur joie », pas du tout pressées de quitter les lieux et continuent à empoisonner le quotidien des estivants et à faire des  « ravages » parmi les baigneurs de la région.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment