El Jadida : Le transport urbain… l’irresponsabilité continue de prôner

La ville où plus rien n’étonne !

 Après ces fous perchés sur le toit des bus, une image qui ne surprend plus d’ailleurs, voilà un bus qui circule en pleine nuit tous feux éteints,  sans que cela ne dérange nullement les autorités sécuritaires.

Il faut reconnaitre que l’état de délabrement avancé de ces bus devient si familier que même l’idée de réagir à l’inexistence de maintenance n’effleure plus les usagers, tellement habitués aux dysfonctionnements qui sont devenus la règle et non l’exception.

Comment peut-on encore s’étonner du nombre alarmant d’accidents ? Sans parler des comportements anarchiques de certains chauffards-chauffeurs de bus qui demeurent à l’origine d’accidents souvent mortels. 

Si l’on y ajoute l’état des voiries, du manque de feux de signalisation, et de l’inexistence de ronds-points dans certaines intersections qui connaissent un trafic important, on n’est pas sortis de l’auberge et la situation ne risque pas de s’améliorer.

Est-on en mesure d’espérer entrevoir des possibilités de transports en commun fiables dans notre ville ?

 Il faut avouer que ce problème commence à se poser avec acuité et aucune solution ne semble encore envisageable par les autorités.

Khadija Choukaili

Related posts

Leave a Comment