El-Jadida : le passage de 04 à 07 pharmacies de garde, fait des mécontents dans la profession et pousse certains à la désobéissance, pure et simple.

Naguère, on n’avait pas plus de deux pharmacies de garde, de jour comme de nuit. Cela fait des années que les citoyens jdidis attendaient avec impatience, que ce nombre augmente, à l’instar de leur ville qui ne cesse de s’agrandir. Et dernièrement, le vœu de ces citoyens a été enfin exaucé puisqu’on vient de passer de 02 à 04 pharmacies de garde/jour et 03/nuit.

Contre toute attente, une partie des 140 pharmacies d’El-Jadida, refuse d’obtempérer aux directives de leur Ordre, et dit n’obéir dorénavant, qu’à celles émanant du Conseil Régional des Pharmaciens d’Officine du Sud (C.R.P.O.S), dans l’attente de l’accord ou du rejet définitif, par le conseil provincial d’El-Jadida, que représente dans le cas présent, la préfecture d’E-Jadida, par le conseil provincial d’El-Jadida, que représente dans le cas présent, la préfecture d’E-Jadida, des nouvelles mesures adoptées.

 Derrière cette « fronde » on décèle  l’envie des « mutins » à faire entendre leurs voix. Cela concerne   concerne  leurs horaires d’ouverture, qu’ils veulent voir prolongés. Mais aussi et surtout, que pas plus loin que Sidi Bouzid et la zone industrielle (hors périmètre urbain), les pharmacies restent ouvertes, jusqu’à des heures très tardives, sans qu’aucune plage horaire ne leur soit imposée.

Abdellah Hanbali

Related posts

Leave a Comment