El Jadida: le médecin responsable du décès de la petite fille, poursuivi en justice

hopital (2)

Un médecin est tenu moralement à porter assistance à un malade quelles que soient les circonstances. Celui qui se trouvait ce soir là de garde à l’hôpital a failli à ses engagements.

L’affaire du décès de la petite Chaimaâ à El Jadida à cause de la négligence des médecins, continue à faire des remous. En effet, le cadavre de la petite fille, à peine âgée de deux ans, a subi une autopsie au centre médico-légal de Casablanca et le rapport du médecin légiste a conclu que la mort était due à une insuffisance respiratoire. Cette  conclusion a déclenché un tollé dans les milieux des défenseurs des droits de l’homme et du reste de la société civile de la capitale des Doukkalas. Certains médecins contactés affirment que l’état de la petite fille nécessitait une petite intervention, ce qui lui aurait sauvé la vie. Le médecin interne de garde, ce soir là, n’a pas daigné la prendre en charge, ne serait-ce que pour la soumettre à une séance d’oxygénation et lui administrer un médicament pour freiner la fièvre. Au lieu de cela, ce médecin s’en est lavé les mains, bien que la petite ait donné des signes de convulsion, et a conseillé aux parents de se diriger vers une clinique privée.

Related posts

One Thought to “El Jadida: le médecin responsable du décès de la petite fille, poursuivi en justice”

  1. hicham

    impossible q’ un médecin fait ce type de faute . la press dis n’importe koi c impossible

Répondre à hicham Annuler la réponse