Le Conseil Provincial a décidé, lors de sa session ordinaire du mois de janvier, de faire entendre sa voix et revendiquer le droit de la province de bénéficier des ressources financières encaissées par la Région de Casa-Settat et qui proviennent essentiellement du complexe de Jorf Lasfar.
Il est inutile de rappeler que la région de Casablanca-Settat occupe le leadership tant par son importance économique, que par le nombre de sa population, et représente un pôle économique et un centre d’affaire où siègent et se côtoient banques, grandes sociétés et groupements industriels nationaux et internationaux, sans oublier le secteur tertiaire qui représente également un volet économique important.
Si l’on s’intéresse au volet démographique, la province d’El Jadida se classe au 2ème rang après la préfecture de Casablanca. Quant au volet purement économique, nul n’ignore que le secteur industriel de la province d’El Jadida a volé la vedette au grand Casablanca par l’importance du complexe de Jorf Lasfar et son grand port classé premier sur le continent africain.
Il est évident de proclamer que l’importance économique, est nécessairement liée aux réalisations importantes dans le cadre de projets relevant de ce complexe, qui se traduisent notamment par l’augmentation du volume des exportations en phosphates et ses dérivés.
C’est dire l’importance que revêt le volet industriel de la province d’El Jadida dans le cadre du développement de la région dans sa globalité.
Malheureusement, la province d’El Jadida continue à patauger dans les problèmes de gestion malgré ses ressources industrielles, pour ne citer que ce côté dans lequel le complexe de Jorf Lasfar joue un rôle prépondérant, pendant que le Conseil Régional se taille la part du lion en matière de recettes provenant de l’OCP.
C’est ainsi que le Conseil Provincial a décidé, lors de sa session ordinaire du mois de janvier, de revendiquer le droit de la province de bénéficier d’une part, qui lui revient de droit, des ressources financières de la Région de Casa-Settat dont la majeure partie découle des activités industrielles réalisées par le complexe de Jorf Lasfar.
Le Conseil a, ainsi, fixé le montant des ressources financières que le Conseil Régional de Casa-Settat devrait verser à la province à 100 millions de dollars.
Une part importante de ces ressources qui devraient être versées à la province par la Banque Mondiale sera destinée à l’aménagement des voies rurales.
Le Président du Conseil Provincial a exprimé son regret face au rôle que joue la Région Casa-Settat qui ne rend pas justice à la province d’El Jadida qui ne bénéficie pas équitablement des ressources qui devraient lui revenir de droit, et a incité les Conseillers représentant la province au sein du Conseil Régional, de veiller à défendre les intérêts de la province et s’assurer de la faire jouir de tous ses droits budgétaires au niveau de la région.
Il est à noter que la Région de Casa-Settat envisage l’emprunt d’un montant d’un milliard de dirhams auprès de l’IFC. Cette institution est un membre du Groupe de la Banque mondiale et constitue la plus importante institution mondiale d’aide au développement.
Cet emprunt est prévu pour la réalisation des lignes 3 et 4 du tramway de Casablanca, ainsi que pour l’aménagement de 2000 kilomètres de routes dans le milieu rural.
Des sommes colossales qui donnent le vertige, provenant essentiellement de la province d’El Jadida mais dont bénéficie cette région qui ne daigne même pas porter le nom de la ville qui lui procure la majorité de ses ressources financières.
Il faut se rendre à l’évidence et reconnaître que, finalement, c’est la poisse qui poursuit El Jadida. Cette ville qui a du mal à trouver les Hommes et les leaders adéquats et capables de la défendre.
Khadija Choukaili

https://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/01/jorf-lasfar-22.jpghttps://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/01/jorf-lasfar-22-150x150.jpgadminsEn vogueLe Conseil Provincial a décidé, lors de sa session ordinaire du mois de janvier, de faire entendre sa voix et revendiquer le droit de la province de bénéficier des ressources financières encaissées par la Région de Casa-Settat et qui proviennent essentiellement du complexe de Jorf Lasfar.Il est inutile...Source de L'information Fiable