El Jadida: La peine de mort à l’encontre du meurtrier du chauffeur de bus

victime2

La Chambre criminelle près la Cour d’Appel d’El Jadida a rendu public, jeudi 23 juillet, son verdict concernant l’agression mortelle dont a été victime, en mars dernier, un chauffeur de bus par certains de ses collègues, condamnant l’auteur principal à la peine capitale, pour meurtre avec préméditation

L’affaire remonte à la nuit du vendredi 6 mars dernier, quand le chauffeur en question a été retrouvé mort, égorgé dans son bus couvrant la ligne intercommunale assurant la liaison entre El Jadida et Azemmour. Ses agresseurs avaient réussi à prendre la poudre d’escampette et disparaître dans la forêt d’à côté…

L’ouverture de l’enquête de la Gendarmerie Royale a suivi la piste de trois des collègues de la victime. Deux contrôleurs et un chauffeur exerçant pour le compte d’une société de transport en commun, à El Jadida, sont en effet soupçonnés d’avoir assassiné leur collègue. Un commerçant, frère du chauffeur en cause, semble également être impliqué dans ce meurtre. Par ailleurs, la découverte du téléphone portable de la victime chez la femme d’un contrôleur nommé Hassan a permis de neutralisé l’un des complices de meurtre crapuleux. Ce dernier a non seulement avoué faire partie du quatuor qui aurait assassiné le chauffeur, mais aussi de dévoiler les identités de ses complices, à savoir un deuxième contrôleur, Brahim, un chauffeur, Ali et le frère de ce dernier, commerçant de son état, Abdellah. Ils ont tous été arrêtés, mardi, dans la matinée. Les quatre mis en cause, demeurant tous à Azemmour, sont encore entre les mains des gendarmes.

Source:l’opinion

Related posts

Leave a Comment