.Encore une fois, un jeune homme sous l’effet des psychotropes, vient de semer la pagaille et la panique dans la ville d’El-Jadida.

Encore une fois, des citoyens innocents, deux dans le cas présent,  viennent d’être  grièvement blessés et dont le seul tort n’est autre, que de s’être trouvés à la mauvaise place et au mauvais moment.

Des scènes devenus, malheureusement,  coutumiers à El-Jadida.

Des scènes qui ne parviennent même plus à focaliser l’attention des citoyens et à soulever un tollé d’indignation  

Comment se fait-il qu’une cité naguère paisible, dont les portes de ses demeures  restaient ouvertes et la crainte d’être cambriolé, voire agressé, n’effleurait guère l’ esprit de ses habitants, touche le fond et se métamorphose à ce point ?

Pourquoi tant de changements et  en un laps de temps aussi court ?

 Pourquoi ces portes qui restaient naguère  ouvertes,  se  ferment-elles à double tour et cette soudaine envie de se barricader et de s’isoler ?

Pourquoi cette  perpétuelle angoisse de se faire  agresser où que nos habitations se fassent « nettoyées » par des « visiteurs », parfois même en notre présence et malgré « la vigilance » d’un concierge et d’un veilleur de nuit ?

Pourquoi des citoyens qui s’entraidaient  naguère, puissent tout d’un coup perdre  confiance en tout le monde, pour adopter un égocentrisme qu’on ne leur connaissait guère ?

Est-ce nous qui avons changé  à ce point, ou est-ce nos ambitions démesurées, qui sont entrain de changer nos habitudes ?

La réponse à de telles questions passerait certes par des études approfondies qui emprunteraient leurs outils et leur dispositif de recherche à des disciplines scientifiques comme la sociologie, la psychanalyse ou autres.

Toutefois et en toute subjectivité, il nous semble que toutes ces personnes qui terrorisent, ces derniers temps, les paisibles habitants de la ville, soient de purs produits de notre société.

Comment ces personnes sont-elles venues au monde ?

Ceux qui les avaient conçus et enfantés étaient ils habilités à le faire ?

Dans quelles conditions ont-ils vécu leur petite enfance ?

Pourquoi l’école n’a-t-elle pas réussi à leur inculquer les véritables valeurs humaines ?

En quoi les parents et l’entourage ont-ils échoué dans leur mission d’éducation ?

Comment se fait-il que les châtiments sanctionnant les délits des petits délinquants, au lieu d’être des antécédents judiciaires gênants, deviennent des conquêtes constituant au fur et à mesure un palmarès dont s’enorgueillissent ces insoumis et qui risque d’être couronné par la plus lourde des peines ?

Autant de questions auxquelles il faudrait réfléchir, mais un seul fil conducteur : une Education Saine.

Dans l’attente, on ignore ce que fout la police dans cette ville. Jamais le moindre communiqué n’émane de sa part pour éclairer la lanterne des citoyens et apaiser leurs craintes, à croire qu’ils sont payés par des extra-terrestres et non l’argent des contribuables.

Abdellah Hanbali

https://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/12/police.jpghttps://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/12/police-150x150.jpgadminsNational.Encore une fois, un jeune homme sous l’effet des psychotropes, vient de semer la pagaille et la panique dans la ville d’El-Jadida. Encore une fois, des citoyens innocents, deux dans le cas présent,  viennent d’être  grièvement blessés et dont le seul tort n’est autre, que de s’être trouvés à la mauvaise...Source de L'information Fiable