Faut-il espérer autre chose pour voir notre ville renaître de ses cendres ?

La colère de Sa Majesté Mohammed VI s’est abattue sur le projet taghazout à AGADIR où les richissimes promoteurs n’ont pas lésiné sur les moyens, et ont usé de leur voracité et du pouvoir de leurs milliards pour réaliser ce grand projet, en piétinant les lois et en arrachant les autorisations qui ne peuvent faire face à la puissance de la monnaie sonnante et trébuchante.

Le Roi devrait-il s’immiscer dans ces affaires qui défraient la chronique et qui devraient être gérées au niveau local,  pour voir les responsables s’ateler honnêtement à leurs missions ?

El Jadida ne fait certes pas exception à cette règle et l’impunité demeure la règle générale, car la reddition des comptes reste un principe non applicable.

On constate de jour en jour que la corruption bat son plein, particulièrement dans le domaine de l’immobilier où la mafia fait la pluie et le beau temps. Certains responsables s’enrichissent honteusement pendant que les citoyens jdidis subissent le calcaire pour assurer à leur progéniture un semblant de vie décente.

Nul n’ignore que certains responsables se la coule douce sachant que leur avenir et celui de leurs descendants est assuré.

Des corrompus qui ont dépouillé la ville et qui devraient être délestés de tous les biens acquis illégalement après leur ascension à ces postes qui leur permettent tous ces débordements.

À quand le tour de la ville d’El Jadida pour une visite Royale salvatrice ?

Ce serait l’épouvante dans tous les rangs et des insomnies en perspective car tous les secteurs sont touchés.

Dans une ville qui pullule de richesses naturelles., c’est vraiment la honte de la voir atteindre ce degré de dégradation.

El Jadida Scoop

https://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/08/jdi.souk-6.jpg?fit=960%2C540&ssl=1https://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/08/jdi.souk-6.jpg?resize=150%2C150&ssl=1adminsLibre OpinionFaut-il espérer autre chose pour voir notre ville renaître de ses cendres ? La colère de Sa Majesté Mohammed VI s’est abattue sur le projet taghazout à AGADIR où les richissimes promoteurs n'ont pas lésiné sur les moyens, et ont usé de leur voracité et du pouvoir de leurs milliards pour réaliser...Source de L'information Fiable