El-Jadida : Chute d’un ascenseur du 3ème étage à Dyar Assalam

addoha

 eljadidascoop

Accompagnant une mariée chez elle après sa nuit de noces, une dizaine de personnes, dont des enfants en bas âge, ont été victimes d’une chute d’ascenseur, du 3ème étage de l’immeuble E, résidence El Menzah, Dyar Assalam (près de Marjane).

Conçu  pour  un poids maximum de 580 kgs, ses câbles n’ont pas  résisté à la surcharge causée par la dizaine de personnes…sans parler des cadeaux de la mariée (Dfou3), et se sont rompus, laissant choir la cabine 3 étages plus bas.

Pas de blessés graves, mais  une femme asthmatiques et un bébé, tous deux  asphyxiés ont été transportés  à l’hôpital Mohamed V.

«On a entendu un bruit sourd, grandissant. Un peu comme un avion. Et puis un grand bruit», raconte une résidente.

ADDOHA1

On peut dire que bien qu’un  câble retenant l’ascenseur a lâché et que la cabine s’est écrasée 3-étages plus bas, elle a été heureusement un peu freinée par le système de sécurité. Cependant, la norme réglementaire veut que les mâchoires bloquent la cabine afin d’éviter la chute.

Aussitôt alertés par une résidente de l’immeuble, les gardiens des immeubles (des subsahariens) ont fait un formidable travail, en réussissant, après des efforts qualifiés par certains témoignages  de surhumains, à  extraire les personnes coincées  et   asphyxiées à l’air libre.

Ce qu’on regrette en marge de cet accident, c’est que la femme qui a été la première à alerter les gardiens, fut incriminée par les victimes de l’accident d’avoir (tenez-vous bien) coupé le courant de l’ascenseur !!! Son tort ? Etre  encore réveiller à une heure aussi tardive !!!

Le pire c’est que nos « fins limiers » ont gobé cette histoire, et ont décidé d’embarquer cette personne.

Et ce n’est que plusieurs heures plus tard, que nos « fins limiers » ont fini par comprendre que  la chute d’un ascenseur est le résultat d’un câble qui lâche et non d’une quelconque…  coupure de courant !!!

Related posts

Leave a Comment