El Jadida, du 16 au 18 octobre : Grand Prix de sa Majesté le Roi Mohamed VI… Le Portugal, invité surprise

saut d'obstacles1

Le Grand Prix Coupe du monde CSI3* d’El Jadida, dernière étape du Morocco Royal Tour, a offert un scénario des plus surprenants aux 5 000 spectateurs présents dans les tribunes ce dimanche après-midi. Au terme d’une deuxième manche palpitante, seul le Champion du Portugal, Antonio Matos Almeida a réussi un double sans-faute dans le temps. Abdelkebir Ouaddar et Quickly de Kreisker terminent à la cinquième place.

Le Chef de piste Italien Uliano Vezzani, a proposé, comme à son habitude, une première manche très sélective dans ce Grand Prix Coupe du monde CSI3* du Morocco Royal Tour. Sur les trente-quatre partants, seulement neuf couples, sans-faute dont deux avec dépassement de temps, se sont qualifiés pour la deuxième manche.

Avec le point de temps dépassé de la Suissesse Nadja Peter Steiner et Capuera II et du Saoudien Ramzy Hamad Al Duhami avec Al Capone, seul un sans-faute pouvait offrir la victoire. Chose qui allait s’avérer difficile à réaliser dans une fin de deuxième manche à couper le souffle. Les grands favoris Abdelkebir Ouaddar et Quickly de Kreisker, acclamés par le public tels des héros, ont commis une petite faute sur le double. Le Brésilien Stephan Barcha de Freitas (Landpeter do Feroleto) et le Syrien Ahmad Saber Hamcho(Callahan) sortiront de piste également avec 4 points. Le public a retenu sa respiration pendant les parcours du Belge Constant van Paesschen (Diamanthina Van’t Ruytershof) et du Français Julien Gonin (Soleil de Cornu) qui les ont laissé espérer jusqu’au bout avant de fauter sur le dernier obstacle du parcours.

Saut d'obstacles (2)

En partant le dernier, le Portugais Antonio Matos Almeida devait impérativement afficher un score vierge pour  remporter l’épreuve. Ce qu’il réalisera avec sang-froid, en selle sur son gris Nikel de Presle. Personne ne l’attendait et le Champion du Portugal en titre en fut le premier surpris : « Je ne m’attendais pas à gagner ce Grand Prix parce que lors des deux premières étapes, le cheval ne sautait pas très bien. Mais aujourd’hui il a été vraiment bon. Le parcours était pourtant très difficile mais quand ton cheval saute de cette façon, ce n’est plus si difficile que cela. Je suis très heureux parce que cette compétition était très importante pour moi. Cette année est la meilleure de ma carrière avec ma victoire dans les championnats du Portugal et maintenant cette performance. C’est incroyable ».

sall5

  La sixième édition du circuit international CSI3*W Morocco Royal Tour prend fin à El Jadida au terme de trois semaines intenses de sport de haut niveau. Après les deux premières étapes en extérieur, Tétouan (remportée par l’Italien Juan-Carlos Garcia et Bonzai van de Warande) et Rabat (remportée par Pius Schwizer et PSG Future), la dernière étape organisée en indoor dans les nouvelles installations du Salon du Cheval d’El Jadida, a tenu toutes ses promesses. Un circuit qui, d’année en année, ne cesse d’évoluer et de tirer l’équitation marocaine vers le haut. Notamment, grâce à l’appui de la Garde Royale, de la Fédération Royale Marocaine des Sports Equestres et de l’Association du Salon du Cheval d’El Jadida qui mettent leurs compétences en commun pour la réussite de l’événement organisé sous le haut patronage de sa majesté le Roi Mohammed VI.

Related posts

Leave a Comment