Doukkala: faites attention aux piqûres de scorpions

scorpion

Savez-vous que plus de 30 000 piqûres de scorpions ont été enregistrées l’année dernière au Maroc, dont plusieurs mortelles.

Le chiffre a été révélé la semaine dernière par le ministre de la Santé El Houssaine Louardi lors du lancement de la campagne nationale de lutte contre les envenimations à Marrakech.

D’après le ministre, le taux de mortalité suite aux piqûres de scorpions s’élève aujourd’hui à 0,2% contre 1,5% il y a quelques années, soit tout de même encore une soixantaine de morts par an, souhaitant réduire encore ce chiffre pour parvenir à 0 décès.

Pour ce faire, une stratégie « basée sur la légalisation et l’unification de la prise en charge des malades, la formation des cadres médicaux et paramédicaux et l’octroi aux services médicaux de médicaments, ainsi que la mise en place d’un programme de sensibilisation et d’éducation sanitaire », a été adoptée par le département de la Santé.

scorpion (1)

Cette stratégie porte sur « l’utilisation des insecticides, l’unification de la méthodologie de prise en charge des piqûres de scorpions et les morsures des serpents et la mise en place d’un système informatique pour accompagner le développement des différents indicateurs de la maladie », affirme pour sa part Rachida Soulaymani Bencheikh, directrice du Centre national antipoison et de pharmacovigilance.

Rappelons que les régions les plus touchées par ce fléau sont les provinces du centre et du sud du Maroc : Agadir, Safi, Beni Mellal, Essaouira, Kalaât Sraghna, Khouribga, Marrakech, Tiznit …

La piqûre est la plus fréquente durant les mois chauds avant 9h et après 18h. Les parties les plus touchées sont les mains et les pieds. Les scorpions n’aiment pas la chaleur du soleil et vont donc se cacher dans les endroits humides et obscurs particulièrement sous les pierres et dans les endroits où on accumule les vieux objets (débarras). Les scorpions ne peuvent pas grimper les surfaces lisses.

Après la piqûre, la fixation du venin au niveau des tissus sera à l’origine de manifestations cliniques pouvant mettre en jeu la vie du malade.

Related posts

Leave a Comment