» D’eau et de sable », Thème de l’exposition de l’artiste- peintre Anas Bouânani

Sous le thème « D’eau et de sable », l’artiste-peintre Anas Bouanani a exposé, lors d’un vernissage, ses nouvelles œuvres à Rabat à la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation.

L’exposition s’est déroulée ce jeudi 9 juin en présence d’un public charmé par les œuvres de cet artiste qui a confié que les tableaux exposés ont été réalisés entre 2015 et 2022, et qu’ils puisent leur inspiration de la thématique de la mer.

Né le 30 juillet 1975 à Assilah, Anas Bouanani est enseignant d’arts plastiques et membre de l’Association Marocaine des Arts Plastiques AMAP.

Ce talentueux artiste dont le parcours artistique est ponctué de plusieurs participations (biennales internationales, stages, ateliers et résidences d’artistes, animation d’ateliers pédagogiques) est lauréat du 1er prix du grand concours de peinture à Rabat en 2008, et porteur de la Mention « Honorable » du « 5th European International Book Art Biennale EBAB » (Roumanie, 2020).

Ses nombreuses expositions individuelles et collectives dans différents pays du monde dénotent de la qualité artistique de ses œuvres qui font partie de plusieurs collections privées et publiques dans plusieurs pays d’Europe et aux Etats-Unis.

Anas Bouanani a entamé son parcours artistique dans le cadre de « l’Atelier d’Enfants », animés chaque année, au mois d’août, lors du « Moussem Culturel International d’Assilah ».

Cet enfant d’Assilah fréquentait périodiquement les « Ateliers d’Art » dudit Moussem, où il rencontrait des artistes de renommée mondiale, ce qui a enrichi son expérience visuelle et lui a permis de développer ses connaissances artistiques, appuyées par un cursus académique qui a fait de lui un artiste-plasticien.

Après ses études secondaires en arts plastiques, et sa formation pédagogique à Tanger, il devient enseignant d’arts plastiques et son talent se révèle, quelques années plus tard, dans cette discipline qu’il a choisie.

Le parcours artistique d’Anas Bouanani débute en 1995, avec une série de peintures qui le démarqueront des autres artistes de sa génération.

Ses exigences professionnelles lui ont permis de s’établir à Assilah et Tanger, puis à Taroudant, mais aussi à Azemmour.

Ses œuvres s’inspirent de ces différents espaces où il puise aussi bien l’inspiration thématique (femmes voilées, coupoles de mausolées, portes, barques, paysages marins), mais également la matière de son œuvre.

Khadija Choukaili

Related posts

Leave a Comment