Le lundi 6 avril au soir, le gouvernement a annoncé sa décision de rendre le port des masques de protection obligatoire, après avoir réglementé leur prix et sécurisé leur production, comme l’ont rapporté tous les médias marocains.

Or huit jours après cette décision, les masques sont toujours indisponibles dans le commerce, pour ne pas dire qu’ils sont tout simplement introuvables.

Pourtant, le ministre de l’Industrie et du commerce M. My Hafid Alami, se veut rassurant à chacune de ses sorties médiatique, proclamant que la capacité de production de ces masques de protection, qui est de 2,5 millions d’unités par jour et qu’elle atteindra 3,3 millions d’unités par jour.Il a annoncé que cette production est exclusivement réservée aux commerces, aux grandes et moyennes surfaces et autres points de vente, allant jusqu’à dire qu’une quantité de 13 millions de masques est déjà disponibles.

Toutefois, malgré ces propos rassurants, le citoyen se trouve confronté d’un côté à l’indisponibilité de ces masques, et de l’autre à la force de la loi qui lui impose le port de ce masque qu’il ne peut se procurer.

Il faut rappeler que l’article 4 du décret-loi 2.20.292 prévoit une peine de prison allant d’un a trois mois et d’une amende entre 300 et 1.300 dh. Les Marocains se trouvent ainsi confronté, non seulement à la crainte de contracter le virus, mais également aux sanctions qu’ils encourent s’ils ne disposent pas du masque

Cette pénurie est, hélas, inquiétante, mais suscite également la colère du citoyen contraint et forcé de sortir pour assumer son devoir familial ou professionnel.

Khadija Choukaili

https://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/04/coronavirus-masques-2.jpghttps://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/04/coronavirus-masques-2-150x150.jpgadminsSociétéLe lundi 6 avril au soir, le gouvernement a annoncé sa décision de rendre le port des masques de protection obligatoire, après avoir réglementé leur prix et sécurisé leur production, comme l’ont rapporté tous les médias marocains. Or huit jours après cette décision, les masques sont toujours indisponibles dans le commerce, pour ne pas dire...Source de L'information Fiable