Azemmour : Don royal aux Chorfas Choufaniyine

 Ce mardi 20 septembre a été l’occasion d’une cérémonie de distribution, au siège de la municipalité de la ville d’Azemmour, de dons royaux aux Chorfas Choufaniyines et à plusieurs personnes démunies, dont des enfants. Ainsi, des enfants malvoyants ont bénéficié de lunettes médicales, des personnes âgées de chaises roulantes, de dizaines d’autres personnes atteintes de maladies rénales et du diabète ainsi que beaucoup d’orphelins ont joui de dons en espèces. Cette sollicitude royale envers les descendants du Saint Moulay Erraddad et envers ses sujets souffrant de maladies incurables, et/ou dans…

Read More

La cité portugaise d’El Jadida, en dégradation continue

La ville d’El Jadida s’est toujours montrée fière de son passé.  Son riche patrimoine en est la meilleure illustration : cité portugaise,  phare de Sidi Bouafi,  théâtre Afifi, architecture du centre-ville, à l’instar de l’immeuble Cohen, la chambre de commerce… Malheureusement, ce legs souffre  d’une dégradation continue ; victime de la négligence, ou de ce qui s’en apparente à une démission collective des parties censées, à priori, tout faire et tout essayer  pour le sauvegarder. La cité portugaise, symbole de la cohabitation  des trois religions monothéistes sur une terre d’Islam…

Read More

Hygiène alimentaire : Quand la santé s’en va en mangeant

Si les Grecs de l’antiquité ont leur déesse de la santé, HYGIE, à El Jadida, on ferait mieux d’investir sainte « CRASSE » de la noble tâche de marraine des gargotiers, pâtissiers et divers commerçants de denrées alimentaires. Car, au-delà des chiffres sur l’étendue, des infractions à l’hygiène et leurs conséquences, la vérité est là… puante. En fait, ce problème ne concerne pas El Jadida uniquement, la ville est prise ici comme exemple vu l’ampleur du problème. Toute une mentalité est en cause, et avec les pratiques qui en découlent.…

Read More

El Jadida : Campagne de nettoyage de la plage rocheuse « Kochta » initiée par de jeunes bénévoles

Un groupe de jeunes volontaires a pris l’initiative d’organiser une campagne de nettoyage de la plage rocheuse connue sous le nom de Kochta, sise sur l’avenue Nasr. Une initiative très louable qui a concerné la collecte des ordures sur une distance allant de  l’entrée de Sidi Bouzid, jusqu’à Hay Al Manar. Les jeunes volontaires ont planifié le lancement de cette opération écologique à travers les réseaux sociaux afin d’assainir cette plage que l’incivisme de certains a transformée en une décharge publique à ciel ouvert. Une opération qui a pris de…

Read More

Chronique de Mustapha Jmahri : Antoinette Fornès, enseignante à Notre-Dame de la Jeunesse

Antoinette Bridonneau-Fornès est née en 1935 en France. En 1954, elle arriva à El Jadida comme enseignante à l’école Notre-Dame de la Jeunesse. Rebaptisée Etablissement Oum-Errabia, cette école existe toujours et vient de fêter ses 100 ans en 2021. À El Jadida, Antoinette se maria avec Jacques Fornés et ils quittèrent tous deux le Maroc en 1959. Dans ce bref témoignage, Antoinette revient sur ses années passées à El Jadida. Issue d’une fratrie de dix enfants dont je suis la septième, je suis née le 30 décembre 1935 à Mouchamps,…

Read More

Benrbiâ et la « fameuse question qui fâche ».

Lors du point de presse qui a eu lieu le vendredi après midi, entre le président de la commune Jamal Benrbiâ et la presse locale, plusieurs questions concernant la dégradation  furent posées, mais une seule a manifestement monopolisé toute l’attention de Benrbiâ et l’a mis  hors de lui, à savoir si  le gouverneur est son gendre. Avant de répondre au journaliste ayant posé cette question (en l’occurrence Abdellah Rhaitoumi), Jamal Benrbiâ qui était visiblement, pris de court, tenait fermement à savoir si la question est posée pour satisfaire la curiosité…

Read More

El-Jadida-Dans l’enfer des algues : Récit d’une journée passée avec les alguiers

Je m’étais levé tôt, ce matin-là. Je devais partir en barque et passer la journée en mer avec les ramasseurs d’algues, les alguiers, comme ils s’appellent. Un travail rude, ingrat, où le gain n’est pas – et ne sera jamais – proportionnel aux efforts que ces jeunes gens font, pour un prix dérisoire, au risque de leur santé, parfois au péril de leur vie, par 10,15 ou 20 mètres de fond et parfois plus. Pour qu’au bout du compte, des industriels puissent en tirer de l’agar-agar… pour les cosmétiques, la…

Read More

Chronique de Mustapha Jmahri : Emilie Lelièvre ancienne directrice de Notre-Dame de la Jeunesse à El Jadida

Originaire d’une famille d’humbles fermiers de Savenay, près de Nantes, Emilie Marie Constance Lelièvre faisait partie d’une fratrie de cinq frères et sœurs. Née le 22 mars 1923 à Savenay, une commune qui fait partie de la Bretagne historique, elle a obtenu son Brevet élémentaire en juillet 1939, ce qui lui a permis de devenir institutrice à l’âge de 16 ans en septembre de la même année. Elle exerça son métier, dans les années 1940-1950, dans plusieurs villes et villages de France : à Méan, (St Nazaire), Bréal-sous-Monfort, Guémené-Penfao, Nantes et…

Read More

Plages d’El Jadida, UN DÉCOR pour MILLE ANS

Que les amoureux de la nature se réjouissent ! Que les adeptes de la protection de l’environnement ne désespèrent pas ! Ce décor, qui émaille les côtes doukkalies, ici ou là, depuis quelques semaines, risque de durer mille ans ! Le temps qu’il faut pour ces petits ronds rouges, ces petits rond jaunes, ces petits ronds bleus, ou verts, et pour ces petits bâtonnets verts, ces petits bâtonnets blancs, ou rouges ou jaunes ou bleus soient détruits par les siècles. On dirait un décor d’un peintre surréaliste qui aurait jonglé…

Read More

Chronique de Mustapha Jmahri : Charles Curetti sous-brigadier à Mazagan

Danielle Ros-Curetti, infirmière à la retraite, est née à Mazagan-El Jadida en 1954. Son père Charles Curetti, est d’origine italienne, avec des parents piémontais qui avaient fui le régime de Mussolini. Sa mère Odette née Soria, de parents espagnols qui ont fui la dictature de Franco, sont arrivés au Maroc après avoir transité par l’Algérie où Odette est née en 1924. Ses grands-parents, Yvan Miguel Soria et Anna Josépha Reudas sont enterrés au cimetière chrétien de Mazagan. Sa mère s’est trouvée être la marraine de guerre de son père Charles…

Read More