Haj Lamssadek jdidi entre authenticité et modernisme

Le sieur Abdessadek Serghini dit Haj Lamssadek est un ancien notable de la cité d’El Jadida pendant le Protectorat et au temps de l’Indépendance. Comme son nom l’indique, son père Haj Abbès Serghini, originaire de Kelaâ des Sraghna, s’était établi à El Jadida déjà au XIXème siècle. Haj Abbès se fit connaître notamment par ses actions de bienfaisance et sa participation aux opérations de circoncision des orphelins et des aides apportées aux nécessiteux lors de la famine des années 1940. Son fils Haj Lamssadek naquit en 1896 et décéda à…

Read More

Louis Rontard, Maître du phare de Sidi Bouafi

« Mon père, Louis Rontard, est né en 1908, à Mesnil en Vallée, en France. A cette époque, dans la campagne, les études ne duraient pas longtemps. Les enfants étaient placés dès 14 ans : les filles comme « bonnes à tout faire » dans des familles aisées, les garçons comme « commis de ferme » auprès des propriétaires terriens. Ainsi, dès son certificat d’étude, mon père fut placé dans une ferme. Le travail d’ouvrier agricole ne lui plaisait pas ; il décida alors de s’engager dans la Coloniale. Il quitte…

Read More

La capitale des Doukkalas: de El Jadida la belle à El Jadida la poubelle.

Avec son parc  industriel de Jorf Lasfar, ses unités pharmaceutiques, agro-industrielles, ses  ressources agricoles, son patrimoine, El Jadida est une ville riche,  cependant, et avec toutes ces potentialités, les jdidis s’accordent à dire que leur ville marche à reculons. Aussi bien pour son organisation, son hygiène, son urbanisme, son plan de circulation, le civisme de ses habitants, la capitale des Doukkalas était donnée en exemple en matière de propreté dans les années 60/70.  Force est de constater, aujourd’hui, que pour ne pas subir la dure réalité du présent et un…

Read More

La Commune « Urbaine » d’El-Jadida patauge dans la médiocrité.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la Commune Urbaine  d’El-Jadida ne jouit pas d’une bonne réputation auprès des jdidis : lenteur, bureaucratie, mauvais rendement, indiscipline, absence d’organisation, d’études sérieuses, de suivi, d’évaluation, d’une bonne maîtrise de travail… Autant de facteurs qui la marginalisent et la placent dans l’incapacité d’accompagner les mutations traversées par notre ville. Mais à qui la faute ? A qui ses cadres ou aux élus qui donnent les ordres et dirigent à leur guise ? Il faut dire qu’aussi loin que remontent nos souvenirs, exception faite du…

Read More

Des communes corrompues jusqu’à la moelle…

Vous voulez savoir que les conseillers d’une commune rurale ou urbaine sont corrompus jusqu’à la moelle? Il vous suffit, pour cela, de chercher ce genre de passe-droit et de faveur accordés à leurs « proches ». Et pour arriver à leur fin et satisfaire les lubies de ces derniers , ils sont prêts à transgresser toutes les lois et toutes les convenances. Un troittoir à squatter? Bof, ce n’est pas ça qui va les arrêter,  les piétons n’ont qu’à marcher quelques mètres…sur la route!!! Et si certains  viennent par se faire ecraser…c’est…

Read More

A quand un marquage au sol, sur tous les parkings du royaume, au profit des handicapés

Nos lecteurs nous écrivent… Mesdames, Messieurs. Respectez les, respectez nous, respectez les lois des Dahirs. Mesdames, Messieurs il y a un an je vous ai fait parvenir via chikaya.com une demande de marquage au sol sur le parking qui jouxte nos appartements (Parking à proximité du Café Morini). C’est un marquage au sol afférent les personnes handicapées qui doivent avoir des places de stationnement réservées sur les parkings. Nous avons joint les documents correspondants concernant la personne handicapée qui éprouve de nombreuses difficultés à assurer son espace réservé dans la…

Read More

Un établissement scolaire français obstrue la voie publique !!

Le Hasard a permis, à  El Jadida, de jouxter le nom de deux éminentes personnalités  contemporaines de l’époque de fin du 19ème siècle et début du 20ème : il s’agit de Jean-Baptiste CHARCOT ( 1867-1936) qui  a délaissé le métier de son père en tant que médecin  pour réaliser ses rêves en tant qu’océanographe et explorateur  des océans et des zones polaires et  Ahmed CHAWQI  prince des poètes (1868-1932) qui a délaissé ses études de droit pour se consacrer à l’expression artistique et se démarquer  par sa poésie. Les noms de…

Read More

Les jdidis en quête d’un bol d’oxygène…

Plus que jamais, les jdidis étouffent et éprouvent un besoin pressant de respirer de l’air frais et de déstresser. Ils étaient nombreux à pique-niquer le premier week-end des vacances scolaires. Leur nombre a plus que doubler pour ce dernier jour des vacances. Il faut dire que la nature est magnifique: des plaines vertes, une mer azur, un soleil printanier…le Paradis quoi !!! Inutile d’aller jusqu’à Dakhla ou ailleurs (cela peut attendre la fin du confinement) pour souffler, la nature Doukkalie a tout pour plaire et séduire.

Read More

Photo (s) du jour…Un dimanche, entre Sidi Bouzid et Moulay Abdellah.

C’est certain, les familles étouffent. Grands et petits en ont ras le bol de leur train-train quotidien, partagé entre le travail ou l’école, pour s’empresser, une fois la  » corvée » terminée, à retourner s’enfermer chez eux, à l’instar du reste des marocains, confinement oblige. Pour cette première journée des vacances scolaires, on a l’impression que toutes les familles jdidies( surtout celles avec des enfants en bas âge) éprouvent ce besoin pressant de sortir respirer de l’air frais et se détendre. Elles se sont, comme données rendez- vous sur cette plaine,…

Read More