Botola : 11ème Journée, match joué à huis clos : MAS 0-DHJ 0 …« LE SCORE VIERGE N’ARRANGE PAS LES AFFAIRES DES BONS DERNIERS ! »

Par : Abdellatif Cherraf  cherraf   

Le complexe sportif de Fès était désert, aucun spectateur n’était admis à suivre ce match MAS-DHJ. Et pour cause, le stade est suspendu à cause du public fassi qui s’était chamaillé avec celui de l’ASFAR, lors de la 8ème journée !

Bons derniers au classement du championnat « PRO », le MAS et le DHJ n’ont pu inscrire le but de la victoire malgré quelques occasions nettes, de part et d’autres.

Vrai que la pression a eu raison des 22 acteurs qui ont fourni un match d’un niveau  laissant beaucoup à désirer, pour ne pas dire, un football de très mauvaise facture !

Moussa Kone  rate dès l’entame de la  partie, l’opportunité d’ouvrir la marque (7’).

dhj..0

Ce même joueur ne va pas rendre service à son équipe, lorsqu’il écope d’un second carton jaune, suite au coup de coude assené à Hasnaoui (66’) et qui lui a valu l’expulsion, par l’arbitre Abderrahim Yacoubi.

Les visiteurs, jouant aussi sous pression, n’ont pas su profiter du surnombre, ni de l’absence du public pour planter le but, et chemin faisant, empocher les 3 points, tout en se donnant une bouffée d’oxygène, en attendant la suite du championnat!

Il faut dire qu’ils sont allés à moult reprises vers la cage fassie, mais sans jamais concrétiser ! Les Zakaria Hadraf, Lamine Diakité, Ayoub Nahnah voire Ouattara et Hasnaoui, ont tous eu à un moment, sur la pointe du godasse, ce but salvateur et tant attendu, mais  ont manqué de réussite, pour ne pas dire de précision…

D’ailleurs, leur entraineur Sellami l’a déclaré en fin de match :-« Le MAS n’a créée qu’une seule occasion dangereuse en début de partie à mon sens. Par contre mes joueurs ont loupé la victoire, mais un point de Fès est toujours bon à prendre ! ».

Quant à la déclaration du nouveau entraineur du MAS :-« On a fourni un match engagé, les circonstances n’étaient pas favorables ; expulsion de Koné ! Face au RCA, l’entraineur du DHJ s’était plein de l’arbitrage, aujourd’hui il doit être satisfait, pas nous autres ».

Bizarre cette déclaration où l’entraineur s’en prend à l’arbitre Abderrahim Yacoubi qui, à notre avis, a été correct.

Avec tout le respect qu’on vous doit, monsieur le coach, il vaut mieux s’en prendre à vos joueurs, notamment Koné et Sidibé !

Le premier, pour le coup de coude qui lui a valu un deuxième carton jaune, synonyme d’une expulsion, largement méritée et le second pour son geste anti sportif, envers son coéquipier Sektioui (92’).

Related posts

Leave a Comment