Benguerir. Les charrettes tirées par des mulets font la loi

Par: DAKHAY CHAIMAE

C’est la réalité amère de notre quotidien, Le tronçon de l’avenue de Moulay Abdellah est devenu impraticable à la circulation. En effet, tout le long de cette rue les charrettes tirées par des mulets et celles de fruits et légumes y stationnent sur les deux côtés, ce qui bloque l’accès aux multiples magasins de cette rue fortement commerçante, et empêche les véhicules de circuler ou stationner pour effectuer des achats ou de déposer des marchandises.

 Cette déplorable situation qui n’est pas nouvelle, a été dénoncée à moult reprises dans ces mêmes colonnes malgré plusieurs opérations « coup de poing » menées par les services de police.

Les commerçants formels voient leurs accès bloqués, aussi bien pour les clients piétons que pour ceux véhiculés.

 Cet engorgement se prolonge du complexe commercial jusqu’au quartier « Ifriqiya »  et provoque même au de-là un monstrueux embouteillage.

Selon des témoins oculaires continuellement présents sur les lieux,  des prises des bec violentes ont eu lieu entre les propriétaires des magasins les vendeurs de fruits et légumes qui leur bloquent l’accès aux clients.

 Cette situation qui ne fait que perdurer risque à la longue de provoquer de rixes graves.

Il faut dire que rien n’étonne plus dans cette ville qui continue à subir les pires humiliations. Des rues où les ordures font désormais partie du décor, au transport des gens par triporteurs et charrettes qui viennent  des régions rurales.

Related posts

One Thought to “Benguerir. Les charrettes tirées par des mulets font la loi”

Leave a Comment