Bencheikha : « Lorsqu’une équipe parvient à se créer pas moins de sept occasions de buts, sans parvenir à en concrétiser une seule…excusez-moi, mais ce n’est plus la faute de l’entraîneur.»

Questionné par El Jadida Scoop à propos de la stérilité de l’attaque jdidie, observée lors des derniers matchs,  Bencheikha et tout en reconnaissant les faits, nous rappelle, que contre la RSB, son équipe a réussi à se créer pas moins de sept occasions de buts. Si sur ce nombre d’occasions, les attaquants peinent à en mettre une seule au fond des filets, ce n’est plus la faute de l’entraîneur. Car si le club a pu se créer un aussi grand nombre d’occasion, c’est avant tout grâce au schéma tactique de l’entraîneur Le reste dépend de la qualité des attaquants qu’on a sous la main. »

Nous y avons enchaîné, en lui rappelant qu’en signant au DHJ, il avait annoncé, que sa principale mission, consisterait à former une équipe compétitive, grâce à laquelle, El-Jadida pourra conquérir pour une place qualificative à l’une des coupes africaines ou arabe, dans deux années. Aujourd’hui, et une fois les deux fameuses années se sont presqu’écoulées, s’il  estime que sa mission a été accomplie .

Bencheikha : « Aujourd’hui j’ai sous la main 15 joueurs professionnels et 10 jeunes joueurs, tous jdidis, dont je ne cesse de peaufiner la formation, car viendra très bientôt le temps ou je vais leur donner leur chance pour les aguerrir et voir ce que je pourrai en tirer.

Il nous reste 08 matches à jouer. Et il nous reste 04 points à glaner avant d’atteindre un nombre de points à partir duquel, on ne sera plus menacés par la relégation. Je vous promets que dès que ce sera chose faite, j’en profiterai pour lancer dans le bain, tous ces jeunots. Après ce sera à eux de saisir leur chance. En football, c’est toujours pareil, il y a des joueurs qui se métamorphosent et cassent la baraque, une fois que l’occasion leur est donnée et il y en a d’autres qui stagnent et ne progressent plus. J’ai voulu leur donner leur chance plutôt et les pousser à concurrencer les Khachane, Hadraf, Gaâdaoui…, mais ils n’étaient pas prêts. Et maintenant, une fois que les quatre points manquants seront dans la poche, je vais m’empresser de leur donner leur chance. »

Et pour conclure, on a voulu connaitre son avis sur le match DHJ-MAS de ce soir et qui s’est terminé sur un score vierge.

Bencheikha : « On s’est battus becs et ongles dehors. On est parvenus à se crées deux occasions très nettes pour scorer. Mais nos attaquants n’ont pas pu/su les exploiter.

En deuxième mi-temps, on s’est battus. Le MAS « s’est réveillé ». Mais mes joueurs ont su se surpasser pour fournir, encore  plus d’efforts pour les museler. J’estime sincèrement, que j’ai su tirer le maximum de chaqu’un de mes joueurs sur la pelouse…Mais « Allah Ghaleb ». »

Quant à l’entraineur Abdelhay Bensoltane du MAS, il nous a confiés que tout compte fait, le point glané à El-Jadida reste très précieux. Car lors de ce match hitchcockien, on est passés d’un penalty sifflé pour le MAS, puis annulé suite au recours à la VAR, à un but du DHJ aux toutes dernières secondes de la partie, mais lui aussi, et fort heureusement pour nous,  annulé, lui aussi. Je ne peux vous expliquer le stress que j’ai enduré durant toutes ces minutes, où l’arbitre De  la VAR, vérifiait si le but était hors-jeu ou pas.

Ceci dit, j’ai beaucoup d’estime pour le DHJ qui joue un football agréable. J’estime qu’on s’est bien défendus contre cette belle équipe, tout en essayant de remplir les espaces laissés vacants par les joueurs jdidis et à partir de là, tenter de contre-attaquer et scorer. Bref, un nul que j’estime équitable et un match, somme toute, qui a été très agréable à suivre. »

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment