Après le drame de Bir Brahim et la visite du gouverneur sur place, des ordres furent donnés pour y mettre plus d’ordre, tout en mettant à la disposition des commerçants victimes du feu, de nouveaux locaux provisoires.
Cette opération s’est déroulée sous la supervision du Caïd du 5ème Arrondissement et a été suivie avec attention par les victimes de ce feu qui a ravagé leurs commerces, sans faire, fort heureusement, des victimes.

Tous les commerçants à Bir Brahim sont aujour’hui conscients, que sous prétexte de pauvreté (pour certains, pas tous), l’on ne peut continuer à exercer dans l’anarchie et des conditions insalubres, pour ne pas dire inacceptables, aussi bien pour eux que pour leurs clients.
Sinon, comment expliquer, tous ces commerces gardés clos à l’intérieur du Souk Bir Brahim dont les propriétaires préfèrent continuer à les fermer, tout en privilégiant occuper une place sur le boulevard et par extension, squatter un domaine public réservé soit aux piétons, soit aux…automobilistes.

D’ailleurs les ravages occasionnés par le feu à Bir Brahim, sont dus, en grande partie, à l’impossibilité des sapeurs pompiers, à se frayer un chemin vers les premiers commerces, d’où est parti le feu.
En tout cas un grand bravo pour la maturité et la sagesse des commerçants et du Caïd du 5 ème arrondissement, pour avoir mené à bien, ces premières démarches,
El Jadida Scoop

https://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/01/caid11.jpghttps://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/01/caid11-150x150.jpgadminsRégionAprès le drame de Bir Brahim et la visite du gouverneur sur place, des ordres furent donnés pour y mettre plus d'ordre, tout en mettant à la disposition des commerçants victimes du feu, de nouveaux locaux provisoires.Cette opération s'est déroulée sous la supervision du Caïd du 5ème ...Source de L'information Fiable