ALBOTOLA/ En marge du match IRT-WAC 3-0 « UN GRAND MATCH CLEAN DE CHAGHABE

Par: Haj Abdellatif Cherraf   cherraf

Comme on a l’habitude de parler assez souvent du hooliganisme à travers la sphère footballistique mondiale, ce beau match IRT-WAC, nous donne l’occasion de parler du « Chaghabe » comme on l’appelle chez nous et dont les dégâts  sont terribles pour tout le monde…

wac

 Saviez-vous  que le grand derby marocain, et ce, depuis la nuit des temps, le WAC-RCA, a toujours été mis en indexe ? Et pour cause, la casse que provoque certains énergumènes à Casablanca, pour ne pas dire les ultras des deux clubs qui font, justement, du bon boulot à ce niveau pour combattre ce fléau…

Dans un passé très récent, juste avant l’envahissement du portable, certaines  presses partisanes, sous entendaient que des coups de téléphones faisaient rage pour convaincre les responsables des deux clubs casablancais à opter pour le match nul afin d’éviter la casse, voire des incidents mortels !

Saviez-vous que de nos jours, les magasins environnant le terrain ferment boutique,toshack avant, pendant et après ce derby. Même, un grand nombre d’habitants des quartiers avoisinants du stade, préfèrent quitter les lieux, le temps que finisse l’intrigue !

Le virus de ce derby a contaminé d’autres derbys marocains à l’image des MAT-IRT, ASFAR-FUS, DHJ-OCS  voire les classico, RCA-ASFAR, RCA-DHJ etc… Heureusement que depuis, les choses ont évolué dans le bon sens. On ne cessera de remercier la sureté nationale, les forces auxiliaires, la protection civile, le ministère de la santé et la gendarmerie royale pour tous leurs services loyaux à ce propos et leur combativité pour éradiquer ce fléau destructif…

Saviez-vous, enfin, que plusieurs supporters widadis ont été invités  par leurs amis tangérois chez eux ?

Avez-vous vu ce beau public Tangérois et Casablancais et leur fluidité à l’entrée comme à la sortie du grand stade de Tanger où plus de 20.000 spectateurs ont suivi ce beau match dans une ambiance de fête ?

irt (1)

 Avez-vous vu cette belle image de Ben Chikha accueillant à bras ouvert  et le large sourire, Toshack coach du WAC ? Qu’il était beau ce public,  ainsi que ses immenses vagues Bleue et Rouge, couleurs des milliers de supporters qui ont donné la preuve benchikhairréfutable qu’il est possible de faire disparaitre à jamais le « chaghabe » de nos stades et salles couvertes de sports !

Il suffit de sensibiliser le public et de lui offrir le confort qu’il faut à l’image de ce qui s’est passé à Tanger lors de la rencontre IRT-WAC. Une bonne organisation et  un public à la hauteur pour un match plein de buts, de belles actions, de sagesse et pour terminer cette photo-souvenir des deux équipes et leur président respectif, juste derrière, ou plutôt, au premier plan, la belle banderole bleue à l’écriteau merveilleux : « NON AU CHAGHABE ». Un message qu’on devait écrire à l’entrée des stades de football et des salles couvertes de notre pays.

Related posts

Leave a Comment