Albotola Elite « PRO » 16ème journée : DHJ – 0 KAC : 1  » LE KAC S’ENRICHIT A SON TOUR, LE DHJ S’APPAUVRIT …COMME TOUJOURS »

Par: Haj Abdellatif Cherraf   cherraf

Après une trêve d’un mois de la Botola « PRO », on s’est dit que le club Doukkali allait se faire une santé et chemin faisant faire un retour explosif dans la compétition et rattraper le temps perdu et les points avec !

Tous les ingrédients semblaient jouer en sa faveur : une belle pelouse, le beau temps, un public jdidi patient et passionné, et surtout, un KAC submergé de problèmes qui s’apprête à affronter le DHJ  en ce premier match de la deuxième phase du championnat.

dhj.kac

 C’est vrai que le médecin de l’équipe a claqué la porte parce qu’il n’a pas trouvé la bonne entente avec le staff technique et qu’auparavant, la suspension de Askri, suite à un coup de bec avec l’adjoint de l’entraineur, Safri, a couté 3 points  à El-Jadida face à l’ASFAR…

Alors que dire de ces imprévues dont les séquelles, aujourd’hui, font très mal à l’équipe du Diffaâ Hassani Jadidi qui vient d’enregistrer une autre défaite at-home face au KAC suite à l’unique but de la partie signé Osman Amengui (72’). Rien ne sert de se lamenter en soulignant que le DHJ a tout fait pour ouvrir la marque durant la première période et qu’à ce jeu il risquait de prendre le but sur un contre…et c’est ce qui  arriva vers le dernier quart d’heure de la partie !

Peut-être que c’est cette tactique imposée par un staff technique du DHJ avide de points,  qui a  poussé Sellami Jamal à déclarer en fin du match, qu’il était le seul responsable de cette défaite ?!!

Bravo pour votre sincérité et votre courage à endosser seul la responsabilité de cette défaite, mais qu’en pense, le président et les autres dirigeants qui ont opté pour votre retour, puis pour votre maintien en place, en dépit du classement du club et enfin pour le choix de vos recrues, pour soit disant sauver le club ?

Quel rendement de Ba’mâmar, Belaâroussi, Hamza… des dont leurs propres clubs (très mal classés) n’en voulaient plus?

Et si le KAC s’est enrichi au dépend du DHJ, à l’instar de  tous ceux qui gravitent autour du club Doukkali aujourd’hui, y compris  Sellami et son « staff » … sauf le DHJ qui s’appauvrit en points, en public,  médecin,  qualité de jeu… ?

Mais  où va ce DHJ… ?

Sûrement au fond et pour très longtemps, si on continue à n’y voir qu’une Vache Laitière.

Et M. Mouâd Jamiî, gouverneur de cette ville, qu’en pense t-il de cette Chouha, combinée avec la dilapidation de l’argent des contribuables et avec celle d’une richesse nationale, en l’argent de l’OCP.

Related posts

Leave a Comment