Al-Botola : RSB-DHJ : 1-1 « Berkanis et Jdidis, dos à dos »

Par: Abdellatif Cherraf    cherraf

Belle entame des Jdidis  qui ont démarré la partie sur les chapeaux de roues, en imposant  un rythme rapide, face à une renaissance sportive  revancharde et avide de buts !

dhj-rsb

Revancharde, car c’est le DHJ qui a éliminé le RSB de la Coupe du Trône. D’où, l’envie des poulains de Rachid Taoussi de venir à bout des visiteurs et chemin faisant  redonner le sourire à leurs supporters qui souhaiteraient voir leur équipe fanion, parmi le peloton de tête de notre Botola…

Un souhait légitime, sauf que  les Doukkalis et  suite à leur élimination surprise de la Coupe, se sont dorénavant, tous  mis d’accord  pour défendre crânement leurs chances à chaque match et lutter jusqu’au bout, pour  la course au titre. Et aujourd’hui, et en toute sincérité,  le DHJ a un effectif de joueurs capables d’atteindre cet objectif.  Le moulin du meunier, Abderrahime Talib tourne bien à l’extérieur comme à l’intérieur et  il suffit à ce dernier de ne pas dormir sur ses lauriers et faire en sorte que   ses poulains se concentrent sur chaque match, pour que cet objectif soit atteint…

Lors de cette rencontre RSB-DHJ, pourtant bien démarrée par les Jdidis, il a suffit à la ligne défensive doukkalie de manquer de vigilance,  pour qu’en un éclair, Youssef Tourabi ouvre la marque d’une tête plongeante (21’), au nez et à la barbe de nos défenseurs médusés ! Ce but encaissé  contre le courant du jeu, a laissé les « Diffaistes » regagner les vestiaires, têtes baissées, très insatisfaits de leur rendement en ce premier half…

Surpris, voire piqués à vif par cette claque signée Tourabi, les hommes de Talib ont su revenir  dans le match et remettre les pendules à l’heure, par l’opportuniste Ahaddad, d’une superbe demi-volée en pleine lucarne (56’), suite à une belle action collective entre Bâ Maâmer, Azaro et l’auteur du but égalisateur.

Une fois les compteurs à un point partout, aucun des deux entraineurs n’a pu renverser le score en sa faveur, et ce, en dépit des changements effectués… quoique le DHJ a réussi à marquer un second but (93’) via un joli heading d’Azaro, que l’arbitre Adil Zourak annula en gesticulant des mains, pour signifier une quelconque  faute, qu’il a été le seul à voir! » Ah l’arbitrage marocain… ! »… scandèrent les fans du DHJ! Certains supporters vocifèrent  en y joignantaussi  le  nom du président de la FRMF ! A chacun ses fantasmes dirait l’autre.

Related posts

Leave a Comment